Ecoutez Radio Sputnik
    Kim Jong-un

    Moscou évoque «un scénario apocalyptique» sur la péninsule coréenne

    © REUTERS/ KCNA
    International
    URL courte
    28833

    Bien qu’il y ait aujourd’hui «un scénario apocalyptique» du déroulement des évènements sur la péninsule coréenne, la Russie espère qu’elle ne devienne pas réalité, a déclaré le chef adjoint de la diplomatie russe, Igor Morgoulov.

    Le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Igor Morgoulov, s'est exprimé au sujet des conséquences éventuelles des tensions sur la péninsule coréenne.

    «Malheureusement, je dois dire qu'il y a un scénario apocalyptique du déroulement des évènements dans cette région, j'espère que la communauté régionale sera assez raisonnable pour que ce scénario négatif ne se réalise pas», a-t-il annoncé.

    M. Morgoulov a également souligné que depuis ces deux derniers mois Pyongyang faisait preuve de «retenue» et n'avait procédé à aucun test depuis le 15 septembre.

    Si les USA et leurs alliés avaient réagi de façon adéquate, des pourparlers directs entre les parties américaine et nord-coréenne auraient pu être entamés, a-t-il poursuivi.

    «L'influence négative réciproque des essais (de la Corée du nord, ndlr) et des exercices (des USA et de leurs alliés, ndlr) est absolument indiscutable», a conclu Igor Morgoulov.

    Les tensions ne cessent de monter autour de la péninsule coréenne ces derniers mois. En effet ces derniers mois, Pyongyang a réalisé une série inédite de tests de missiles et a procédé à l'essai d'une bombe à hydrogène (bombe H). En réponse, le Japon, la Corée du Sud et les États-Unis ont mené une série d'exercices dirigés contre la menace nord-coréenne.

    Lire aussi:

    La Corée du Nord a prouvé sa patience
    Les médias dévoilent la date du prochain essai nucléaire ou balistique nord-coréen
    Moscou juge inutile le durcissement des sanctions contre Pyongyang
    Tags:
    États-Unis, péninsule, essais, exercices militaires, nucléaire, Igor Morgoulov, Corée du Nord, Corée du Sud, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik