Ecoutez Radio Sputnik
    Usine du GNL à Iamal

    Les liens économiques franco-russes à l'aube d'une embellie?

    © Sputnik. Mikhail Fomichev
    International
    URL courte
    4220

    Iamal, cette «mer de gaz» russe, devrait prochainement être visitée par le ministre français de l'Economie, dans le but de renforcer la coopération franco-russe.

    Le ministre français de l'Economie, Bruno Le Maire, veut se rendre dans la péninsule de Iamal (nord de la Russie) avant la réunion du Conseil économique, financier et commercial franco-russe (Cefic), a annoncé aux journalistes l'ambassadrice de France en Russie, Sylvie Bermann.

    Selon elle, il s'agit pour le moment d'une information non officielle, mais le ministre français veut réellement se rendre à Iamal avant la session du Cefic, ce qui marquerait une étape très importante dans les relations bilatérales franco-russes.

    Les médias russes annoncent que la visite pourrait se dérouler à l'occasion du chargement du premier lot de gaz naturel liquéfié (GNL) produit dans le cadre du projet Iamal-GNL.

    Selon l'ambassadrice de France, son pays attendrait des «investissements russes», la France ayant mis en place des réformes structurelles, il s'agit d'une période lors de laquelle il faut investir.

    Le groupe français Total participe au projet d'exploration et de construction d'une usine de production de GNL en collaboration avec le producteur russe de gaz naturel NOVATEK sur la péninsule de Iamal. L'usine de production de GNL, avec une capacité de 16,5 millions de tonnes par an, devrait être mise en service vers 2018-2019.

    En septembre, Sergueï Lavrov a annoncé, lors d'une conférence de presse avec son homologue français Jean-Yves Le Drian, que la prochaine session du Cefic se déroulerait à Moscou d'ici fin 2017, et que le ministre français de l'Economie Bruno Le Maire devrait y participer.

    Lire aussi:

    Les Saoudiens participeraient à la construction d’une usine GNL dans le Nord de la Russie
    Total se joint à Novatek dans un nouveau mégaprojet en Arctique
    Un méthanier russe sur la route du Nord pour livrer du gaz européen en Asie
    Tags:
    Yamal LNG, Conseil russo-français aux problèmes économiques, financiers, industriels et commerciaux (CEFIC), Sylvie Bremann, Bruno Le Maire, Iamal, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik