Ecoutez Radio Sputnik
    Kim Jong-un le tir du Hwasong-15 le 30 novembre 2017

    Tir de missile nord-coréen: «ils ont volontairement provoqué Kim Jong-un»

    © REUTERS / KCNA
    International
    URL courte
    26843

    Le dernier tir de missile nord-coréen serait une réponse au comportement provocateur des Etats-Unis, selon Sergueï Lavrov.

    Tout porte à croire que Washington a spécialement provoqué Kim Jong-un à ordonner un nouveau tir de missile, estime le ministre russe des Affaires étrangères.

    «Notre impression est qu'ils ont volontairement provoqué Kim Jong-un pour qu'il ne fasse pas de pause, qu'il dérape suite à leurs provocations. C'est la raison pour laquelle tout en condamnant les aventures nucléaires et balistiques de Pyongyang, nous ne pouvons pas ne pas condamner le comportement provocateur de nos collègues américains», a déclaré Sergueï Lavrov dans un entretien à la chaîne de télévision biélorusse STV.

    La Corée du Nord a procédé cette semaine à un nouveau tir de missile de type intercontinental (ICBM), le Hwasong-15, qui s'est abattu près des côtes japonaises. Il s'agit du premier tir de missile nord-coréen depuis la mi-septembre.

    Il intervient une semaine après la décision de Donald Trump de réinscrire la Corée du Nord sur la liste américaine des pays soutenant le terrorisme, décision qui a ouvert la voie à de nouvelles sanctions contre Pyongyang.

    Le missile a décollé de l'ouest de la Corée du Nord en direction de l'est pour finir sa course en mer dans la zone économique exclusive du Japon, à 250km de la préfecture d'Aomori (extrême nord de l'île de Honshū, la principale île du Japon). Le vol a duré près de 54 minutes. Le missile a atteint une altitude de 4.475 km et a parcouru une distance de 950 km. Selon les estimations des experts, la portée réelle de ce missile s'élève à 10.500-13.000 km, ce qui signifie que ce système permet d'atteindre Washington et toutes les autres régions du territoire continental des États-Unis.

    Lire aussi:

    Le recteur de Notre-Dame de Paris avance une nouvelle cause de l’incendie
    La police nomme la cause la plus probable de l’incendie de Notre-Dame de Paris, d'après AP
    Une photo de Sputnik prise à Notre-Dame cause une avalanche internationale de fake news
    Tags:
    Hwasong-15, Sergueï Lavrov, Kim Jong-un, Japon, États-Unis, Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik