International
URL courte
22123
S'abonner

Le républicain Lindsey Graham estime que Washington doit empêcher Pyongyang d'acquérir la capacité de frapper les États-Unis par tous les moyens disponibles, dont une frappe préventive.

Pour le sénateur américain Lindsey Graham, l'éventualité d'une guerre préventive contre la Corée du Nord se rapproche avec chaque tir de missile balistique et chaque essai d'une bombe nucléaire réalisé par le pays communiste.

Dans un entretien accordé à la chaîne de télévision CBS, l'élu républicain a estimé que Washington opposerait «une réponse très sérieuse» en cas de nouveau test nucléaire souterrain nord-coréen.

Selon lui, l'administration de Donald Trump a pour stratégie «d'empêcher la Corée du Nord d'acquérir la capacité de frapper les États-Unis avec un missile à tête nucléaire, et pas seulement de la maîtriser».

«Empêcher cela veut dire une guerre préventive en dernier ressort», a expliqué M.Graham. «Cette prévention devient plus probable au fur et à mesure que leur technologie s'améliore», a-t-il poursuivi.

Les propos de l'influent sénateur américain font suite au tir d'un missile balistique intercontinental à une altitude jamais atteinte par ce type de projectile nord-coréen, réalisé fin novembre.

Baptisé Hwasong-15, ce missile est selon Pyongyang capable de transporter «une ogive lourde extra-large» et de frapper la totalité du territoire continental américain.

Lire aussi:

«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Hommage à Adama Traoré: Camélia Jordana chante qu'il est temps de «prendre les armes» - vidéo
Les Français subissent déjà les effets de la crise économique, selon une étude
Tags:
nucléaire coréen, frappe préventive, crise coréenne, missiles intercontinentaux, Hwasong-15, Donald Trump, Lindsey Graham, États-Unis, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook