Ecoutez Radio Sputnik
    Tu-22M3

    Des Tu-22M3 larguent des bombes sur des sites de Daech en Syrie: vidéo des frappes

    © Sputnik. Ministry of defence of the Russian Federation
    International
    URL courte
    Évolution de la situation en Syrie (novembre-décembre 2017) (37)
    7331

    Un nouveau raid de bombardiers russes Toupolev Tu-22M3 a ciblé des positions et des dépôts de munitions des djihadistes de Daech dans la province syrienne de Deir ez-Zor, dans la localité d'as-Sayal.

    Six Tu-22M3 ont largué mardi des bombes sur les positions des terroristes et leurs dépôts de munitions dans la province de Deir ez-Zor, dans le nord-est de la Syrie. Des images de cette frappe ont été publiées par la chaîne de télévision russe Zvezda.

    «L'attaque des forces aériennes russes a permis de briser la féroce résistance des terroristes dans la zone de la localité d'as-Sayal, facilitant l'avancée des forces gouvernementales syriennes», a déclaré le ministère de la Défense dans un communiqué.

    Toutes les cibles visées ont été détruites dans cette attaque, a ajouté le ministère.

    L'armée syrienne et l'aviation russe achèvent progressivement l'opération d'élimination du dernier bastion de Daech dans l'est du pays. Sa surface s'est rétrécie à une zone de 7 kilomètres sur 11.

    Les bombardiers Toupolev Tu-22M3 sont régulièrement utilisés par la Russie pour combattre les terroristes de Daech opérant sur le territoire syrien. Les avions décollent de bases aériennes en Russie et survolent l'Iran et l'Irak avant de bombarder les positions des djihadistes.

    Dossier:
    Évolution de la situation en Syrie (novembre-décembre 2017) (37)

    Lire aussi:

    Des bombardiers russes attaquent les positions de Daech près de Deir ez-Zor
    Des bombardiers russes se préparent à frapper Daech en Syrie (vidéo)
    La Russie envoie six bombardiers pour frapper Daech en Syrie (Vidéo)
    Tags:
    extrémistes, lutte anti-extrémiste, vidéo, frappe aérienne, Deir ez-Zor, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik