Ecoutez Radio Sputnik
    Alep

    Un vestige explosif de Daech découvert à Alep

    © Sputnik. Mikhail Voskresenskiy
    International
    URL courte
    2410

    Des explosifs et des armes ont été produits en série dans des ateliers clandestins tenus par des combattants de Daech. Près d’un an après la reprise de la ville par les troupes gouvernementales, les habitants cherchent à se débarrasser des derniers vestiges de la présence des djihadistes.

    La police militaire russe a découvert à Alep des fabriques d'armes clandestines appartenant à Daech. La trouvaille a été faite dans le quartier de Sakhour lorsque les agents de police ont été interpellés par un habitant local qui les priait d'examiner la «poudre stockée dans des sacs» ainsi que des «machines-outils» installées dans un des bâtiments auparavant occupés par les djihadistes.

    «Nous redoutons que ce ne soit des explosifs et qu'ils n'aient fabriqué ici leurs bombes. Nous voudrions demander à vos soldat de voir ce que c'est», a demandé Adnan Aïssa, habitant d'Alep.

    Le quartier abritait en effet toute une série d'ateliers clandestins destinés à confectionner des armes: machines-outils, pièces, explosifs, shrapnel… Tous ces matériels ainsi que des objets pillés ont été abandonnés par les djihadistes lorsque l'offensive de l'armée syrienne et les bombardements russes les ont mis en déroute.

    Parmi les découvertes faites par les agents de la police militaire figurent par ailleurs des notes apparemment prises par les djihadistes ainsi qu'un manuel d'instructions concernant l'emploi d'un système de missile anti-char américain Dragon.

    Des démineurs russes et des services spéciaux syriens ont été dépêchés sur les lieux afin de sécuriser le site.

    Lire aussi:

    L’armée syrienne continue le déminage des villages à Alep
    Plus de 20 djihadistes de Daech ont déposé les armes à Alep
    Alep en paix, 25 000 chrétiens réintègrent leurs foyers
    Tags:
    Daech, Alep, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik