Ecoutez Radio Sputnik
    Un soldat indien

    Un drone indien viole l’espace aérien de la Chine, Pékin s’indigne

    © AFP 2017 RAVEENDRAN
    International
    URL courte
    280

    Un drone indien s’est écrasé en Chine, après avoir violé son espace aérien, selon les médias chinois. Cela serait le premier incident sur la frontière contestée entre l’Inde et la Chine depuis l’affrontement de l’été dernier.

    Un drone indien a pénétré dans l'espace aérien chinois et s'est écrasé. Pékin a fait part de son indignation, en accusant New Delhi de la violation de sa souveraineté territoriale, a fait savoir l'agence Xinhua.

    Les gardes-frontières chinois ont procédé de manière «professionnelle et responsable» à l'identification «ami-ennemi» du drone indien, a déclaré le directeur adjoint la zone de défense Ouest, Zhang Shuili.

    «Nous remplirons notre devoir avec gravité, et défendrons fermement la souveraineté et la sécurité de notre pays», a-t-il ajouté, sans pour autant préciser où et quand l'incident avait eu lieu.

    La frontière sino-indienne est contestée en plusieurs endroits. Des différends territoriaux opposent les deux pays au nord du Cachemire, où presque 60.000 kilomètres carrés sont revendiqués par la Chine notamment dans l'Arunachal Pradesh, un État du nord-est de l'Inde.

    Les affrontements et les violations de la ligne de contrôle ont lieu régulièrement. Le dernier incident grave s'est passé l'été dernier sur le plateau de Doklam, situé au tripoint entre le Bhoutan, la Chine et l'Inde. L'affrontement, qui a duré deux mois, avait été provoqué par des militaires indiens ayant traversé la frontière afin de bloquer la construction d'une route par les Chinois. Fin août, l'Inde et la Chine avaient abouti à un accord qui a permis d'éviter le déclenchement d'un affrontement armé.

    En 1962 la Chine a infligé une défaite à l'Inde dans un conflit frontalier dans l'Himalaya, en imposant sa souveraineté sur l'Aksai Chin.

    Lire aussi:

    L'Inde et la Chine au seuil d'une guerre
    Plateau du Doklam: Pékin confirme le retrait des troupes indiennes
    Idiotie géopolitique ou la guerre inutile entre l'Inde et la Chine
    Tags:
    espace aérien, conflit, violation de la frontière, New Delhi, Pékin, Plateau du Doklam, Cachemire, Chine, Inde
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik