International
URL courte
Les États-Unis reconnaissent Jérusalem comme capitale d'Israël (78)
1113
S'abonner

Les accrochages en Cisjordanie, suite à la déclaration de Donald Trump sur le statut de Jérusalem, ont fait jeudi plus de 100 blessés palestiniens, indiquent à Sputnik les autorités locale.

La décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël et d'y transférer l'ambassade américaine a provoqué des affrontements en Cisjordanie et dans la bande de Gaza entre Palestiniens et forces de l'ordre israéliennes.

«Le nombre de blessés en Cisjordanie a atteint 104. Parmi eux, quatre personnes ont été blessées par des balles ordinaires et 18 par des balles en caoutchouc», a déclaré le représentant du Croissant-Rouge, Irab al-Fukaha.

Selon lui, 75 personnes ont été victimes de gaz lacrymogène et sept personnes de chutes ou de chocs.

Le représentant du ministère de la Santé de la bande de Gaza, Ashraf al-Qidra, a fait état de sept blessés dans les affrontements avec les militaires israéliens, qui se sont produits aux limites de l'enclave palestinienne. Une femme palestinienne est dans un état grave, a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

La décision du Président américain de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël a déclenché une virulente réaction au Proche-Orient mais aussi partout dans le monde. Turquie, Jordanie, Iran, Irak, Syrie et même Arabie saoudite, traditionnelle alliée des États-Unis, ont fustigé cette démarche. La France, le Royaume-Uni, l'Allemagne et l'Union européenne ont ouvertement regretté la décision de Donald Trump.

En 1995, le Congrès américain a adopté une loi prévoyant le transfert de l'ambassade des États-Unis en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem. Mais à cause du statut contesté de cette ville et de l'importance de cette question pour les pays arabo-musulmans, tous les Présidents américains signaient tous les six mois une dérogation à cette loi.

Dossier:
Les États-Unis reconnaissent Jérusalem comme capitale d'Israël (78)

Lire aussi:

Aucune excuse pour «ceux qui développent de nouveaux plans d’agression», prévient Poutine le Jour de la Victoire
L’UE n’a pas renouvelé son contrat avec AstraZeneca
Défilé militaire sur la place Rouge pour célébrer le Jour de la Victoire - vidéo
Policier tué à Avignon: ce que l'on sait du tireur
Tags:
Donald Trump, Bande de Gaza, Cisjordanie, Jérusalem, Palestine, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook