Ecoutez Radio Sputnik
    Le Kremlin de Moscou

    La réponse de la Russie sera «immédiate et symétrique», si les USA bafouent le traité FNI

    © Sputnik. Eugueny Biyatov
    International
    URL courte
    24881

    Si les autorités américaines remettent en service leur arsenal de missiles interdits par le Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI) de 1987, Moscou ripostera sans délai, a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères.

    Si les États-Unis bafouent le Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI), la Russie donnera une réponse immédiate, a fait savoir au journal russe Kommersant le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov.

    «Nous confirmons encore une fois que la Russie respecte le Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire et est déterminée à le suivre dans son intégralité sans aucuns détournements ou demandes. Mais si les Américains prennent des mesures impliquant une violation réelle du Traité, notre réponse sera, comme le dit le Président russe Vladimir Poutine, "immédiate et symétrique".»

    Et d'ajouter que le déploiement de complexes Aegis Ashore prévu en 2018 en Pologne violait sérieusement le traité en question.

    Le traité FNI a été signé entre les États-Unis et l'URSS en 1987 par Mikhaïl Gorbatchev et Ronald Reagan. Il est entré en vigueur à l'été 1988. Ce texte a notamment interdit l'utilisation et le déploiement de missiles balistiques et de croisière terrestres de courte (500 à 1.000 km) et de moyenne (1.000 à 5.500 km) portée.

    Lire aussi:

    Moscou se réserve le droit d’une réponse symétrique, si les USA violent le traité FNI
    Possible rupture du FNI: Gorbatchev prédit des missiles déployés près des frontières
    Traité sur les missiles: le désarmement nucléaire a-t-il acté son échec?
    Tags:
    réponse, violations, Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI), Moscou, Russie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik