International
URL courte
127
S'abonner

Un nouvel objet situé à 1.000 mètres de profondeur a été détecté lors des opérations de recherche du sous-marin argentin San Juan, disparu le 15 novembre au large de l’Atlantique avec 44 personnes à bord, a communiqué le porte-parole de la Marine argentine Enrique Balbi.

Le porte-parole de la Marine argentine Enrique Balbi a révélé de nouvelles informations sur le sous-marin argentin ARA San Juan, disparu le 15 novembre au large de l'Atlantique. Ainsi, il a annoncé qu'un nouvel objet situé à 1.000 mètres de profondeur avait été détecté par les sonars du navire américain «Atlantis» muni d'équipements de pointe.

«Les conditions ne sont pas optimales mais nous continuons à chercher», a-t-il annoncé lors d'un point de presse.

Le 15 novembre, le commandement de la Marine argentine a perdu le contact avec le sous-marin diesel-électrique ARA San Juan. Il avait quitté le port d'Ushuaia avant de mettre le cap sur Mar del Plata, à 400 kilomètres au sud de Buenos Aires.

44 personnes se trouvaient à bord du sous-marin au lieu des 37 prévues normalement. Les sept personnes «en trop» n'étaient pas des sous-mariniers. On y trouvait notamment deux plongeurs-démineurs du Groupement de plongeurs tactiques (Buzos Tacticos) des forces spéciales de la Marine argentine et la première femme d'Argentine et d'Amérique latine officier sous-marinier, Eliana Maria Krawczyk, âgée de 35 ans, connue dans son pays comme la «reine des mers».

Lire aussi:

Trois faux policiers interpellés à Paris en pleine arrestation raciste censée discréditer la police
Une nouvelle vidéo montre ce qui se passe juste avant la mort de George Floyd
Un drone filme une foule détruire une colonne entière de voitures de police à Philadelphie – vidéo
Tags:
piste, recherches, disparition, sous-marins, ARA San Juan (sous-marin), Argentine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook