Ecoutez Radio Sputnik
    Manœuvres antiterroristes russo-chinoises

    Ensemble contre le terrorisme: bilan des manœuvres militaires conjointes russo-chinoises

    © Sputnik . Irina Gavrikova
    International
    URL courte
    3200
    S'abonner

    Des unités spéciales de la Garde nationale russe (Rosgvardia) et de la Police armée du peuple (PAP) de Chine ont mené du 2 au 13 décembre un exercice antiterroriste conjoint dans la région autonome chinoise hui du Ningxia. Sputnik s’est entretenu avec les porte-parole russe et chinois de ce volet du partenariat stratégique russo-chinois.

    Mercredi, à l’issue de l’exercice antiterroriste conjoint au centre d'entraînement près de Yinchuan, dans le nord de la Chine, entre les unités d’élite Vitiaz et Rys de la Rosgvardia et le détachement spécial Renards du désert de la PAP, Sergueï Melikov, premier directeur adjoint de la Rosgvardia, et Wang Ning, commandant des forces de la PAP, en ont dressé le bilan.

    Manœuvres antiterroristes russo-chinoises en Chine
    © Sputnik . Irina Gavrikova
    Manœuvres antiterroristes russo-chinoises en Chine

    «L’objectif principal de l’exercice est la sécurité. Il s’agit d’entraînements internationaux qui doivent se passer de traumatismes. […] Soldats et officiers russes et chinois étaient répartis en pelotons mixtes, sous un seul commandement. La barrière linguistique était sans doute l’unique difficulté pour l’interaction, mais après une semaine, les militaires des deux pays se comprenaient bien. Il leur suffisait de se regarder pour se comprendre», a raconté le responsable russe.

    Et de supposer que pour former à l’avenir un peloton mixte russo-chinois opérationnel, une semaine suffirait.

    «Somme toute, nous avons la même tactique à quelques particularités près. Nous avons sans doute davantage d’expérience, vu la lutte antiterroriste dans le Caucase du Nord et ailleurs. Pourtant, nous avons des choses à apprendre des Chinois, dont l’utilisation des drones. Nous en avons également, mais cet équipement chinois est plus performent», a reconnu l’interlocuteur de l’agence.

    Et d’expliquer qu’un drone chinois qui pouvait être mis dans le creux de la main était capable de situer aussi bien l’ennemi que les propres forces chinoises même dans des zones désertiques et montagneuses.

    «Les Chinois s’en servent en permanence», a noté le représentant de la Rosgvardia.

    Manœuvres antiterroristes russo-chinoises en Chine
    © Sputnik . Irina Gavrikova
    Manœuvres antiterroristes russo-chinoises en Chine

    De son côté, un autre interlocuteur de Sputnik, Wang Chunguang, commandant du détachement chinois, a beaucoup apprécié tant l’exercice lui-même que l’atmosphère d’amitié qui y avait régné.

    «C’est la première fois que je participe aux manœuvres russo-chinoises. Tout m’a plu. Nous nous sommes liés d’amitié avec les militaires russes», a-t-il déclaré, espérant qu’il participerait un jour à des exercices conjoints russo-chinois en Russie.

    Selon Sergueï Melikov, l’étape suivante de cet exercice antiterroriste russo-chinois est prévue pour le second semestre 2018 ou le début 2019.

    «Nous devons être prêts à conjurer ensemble les menaces terroristes», a résumé le général colonel.

    Le commandant de la PAP Wang Ning a déclaré pour sa part devant les journalistes que dans le cadre de cet exercice, les officiers et les soldats russes et chinois avaient mené une coopération étroite et échangé leurs expériences sur l'expertise, le combat et le commandement dans la lutte contre le terrorisme.

    «Il s'agit du dernier fruit des échanges et de la coopération sur la sécurité entre les deux forces et d'une action concrète pour améliorer leur capacité antiterroriste», a-t-il indiqué.

    Les exercices ont été lancés dans le cadre de la mise en œuvre du partenariat de coordination stratégique complet entre la Chine et la Russie.

    Créée en 2016, la Garde nationale russe a pour mission de lutter contre le terrorisme et le crime organisé. Les forces de la Rosgvardia surveillent des sites sensibles de l'État, contribuent avec le Service fédéral de sécurité russe (FSB) à la protection des frontières, lutte contre les trafics d'armes et ont une activité de sécurité privée, offrant aux particuliers des services de protection des installations.

    Tags:
    Garde nationale russe, drone, partenariat, lutte antiterroriste, entraînements, exercices militaires, FSB, Police armée du peuple (PAP) de Chine, Sputnik, Wang Chunguang, Sergueï Melikov, Wang Ning, Yinchuan, Russie, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik