Ecoutez Radio Sputnik
    Le drapeau des Etats-Unis

    Pour les USA, Pyongyang cherche à «tuer des millions d'Américains» à l'arme nucléaire

    CC0 / Pixabay
    International
    URL courte
    39865

    Les États-Unis estiment que la Corée du Nord cherche un moyen de «tuer des millions d'Américains» à l'arme nucléaire.

    La Corée du Nord cherche un moyen de «tuer des millions d'Américains» à l'arme nucléaire, affirme la nouvelle stratégie nationale de sécurité des États-Unis qui vient d’être publiée. Les armes nucléaires, chimiques et biologiques que Pyongyang met au point peuvent menacer les États-Unis, indique le document.

    «L'accès aux [hautes, ndlr] technologies augmente le potentiel des pays faibles et leur donne du courage. La Corée du Nord — un pays qui fait souffrir de faim son propre peuple — a dépensé des centaines de millions de dollars pour des armes nucléaires, chimiques et biologiques capables de menacer notre patrie», ajoute la publication.

    La confrontation entre Pyongyang et Washington s'est aggravée ces derniers temps sur fond d'exercices militaires américano-sud-coréens visant à s'entraîner en vue d'une frappe contre la Corée du Nord en cas de guerre. Près de 28.000 soldats américains sont déployés en Corée du Sud, sous prétexte de menace de la part de Pyongyang. Celui-ci, pour sa part, appréhende une menace américaine et augmente son potentiel nucléaire et de missiles malgré les sanctions imposées par le Conseil de sécurité de l'Onu.

    Lire aussi:

    Trois Françaises mineures auraient été offertes à Epstein par Brunel en «cadeau d'anniversaire»
    Uzbin, l’embuscade qui a tout changé pour l’Armée française
    Mort du randonneur français Simon Gautier: une enquête pour «homicide involontaire» en Italie
    Sensation pour les Français, l’hélicoptère de Poutine «sorti de nulle part» repéré par un photographe
    Tags:
    armes nucléaires, sanctions, Conseil de sécurité de l'Onu, ONU, Péninsule de Corée, Pyongyang, Corée du Nord, Corée du Sud, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik