Ecoutez Radio Sputnik
    Mahmoud Abbas

    Ce que le dirigeant palestinien a écrit dans son message à Poutine

    © AFP 2018 Abbas Momani
    International
    URL courte
    13651

    Dans le message adressé au Président Poutine, le dirigeant palestinien espère que la Russie jouera un rôle important dans le règlement de la crise au Proche-Orient tandis que les États-Unis, quant à eux, perdront leur monopole concernant cette question, a déclaré le membre du Comité central du mouvement Fatah, Nabil Chaath.

    Le membre du Comité central du mouvement Fatah, Nabil Chaath a annoncé aux médias qu'il transmettrait au chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov un message de la part du dirigeant palestinien Mahmoud Abbas à l'attention de Vladimir Poutine.

    «Le contenu du message est le suivant: nous désirons que les États-Unis perdent leur monopole [en tant qu'intermédiaire] dans le processus de paix [palestino-israélien] et nous aimerions que la Russie joue un rôle important dans le règlement au Proche-Orient dans l'avenir», a-t-il ainsi déclaré lors de sa visite à Moscou.

    Mahmoud Abbas
    © AP Photo / Nasser Shiyoukhi
    Dans un contexte de tensions au Proche-Orient lié au conflit israélo-palestinien, le Président américain a annoncé le 6 décembre que les États-Unis reconnaissaient Jérusalem comme capitale d'Israël et a signé un document y transférant l'ambassade américaine depuis Tel Aviv.

    L'initiative a été saluée par Israël et a provoqué la colère du monde arabe, ainsi que des émeutes dans les territoires palestiniens. Les protestations dans l'ensemble du monde musulman ont déjà fait des centaines de victimes.

    De son côté, Vladimir Poutine a déclaré que les actions entreprises avant que le conflit palestino-israélien soit réglé et ne répondant pas aux intérêts de toutes les parties étaient à éviter.

    Le statut de la ville est l'un des problèmes-clés du processus de paix au Proche-Orient. Toutes les ambassades étrangères en Israël se trouvent à Tel-Aviv. En 1995, le Congrès américain avait adopté une loi prévoyant le transfert de l'ambassade des États-Unis en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem. Mais à cause du statut contesté de cette ville et de l'importance de cette question pour les pays arabo-musulmans, tous les Présidents américains signaient tous les six mois une dérogation à cette loi.

    Lire aussi:

    Les États-Unis bloquent la résolution contre la décision de Trump sur Jérusalem
    Donald Trump reconnaît Jérusalem comme capitale d'Israël (vidéo)
    Trump franchira-t-il le Rubicon en reconnaissant Jérusalem comme capitale d’Israël?
    Tags:
    conflit, message, résolution, Mahmoud Abbas, Sergueï Lavrov, Vladimir Poutine, Palestine, Proche-Orient, Israël, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik