International
URL courte
14129
S'abonner

Le Conseil de sécurité de l'Onu a pris ce vendredi de nouvelles sanctions à l'égard de la Corée du Nord. La résolution présentée par les Etats-Unis a été adoptée à l'unanimité. Le document prévoit une réduction drastique des livraisons de produits pétroliers à la Corée du Nord.

Le Conseil de sécurité de l'Onu a durci vendredi les sanctions à l'égard de Pyongyang en réponse au tir du missile balistique effectué le 29 novembre. Le document adopté limite l'approvisionnement en pétrole de la Corée du Nord et exige que tous les pays accueillant des travailleurs nord-coréens les expulsent.

Le document prévoit de réduire les livraisons de pétrole brut et raffiné de presque 90%. Les approvisionnements en produits pétroliers ne doivent pas excéder les 4 millions barils par an. Selon la résolution, tous les fournisseurs de pétrole de la Corée du Nord devront informer l'Onu de leurs livraisons.

Dans le document, le Conseil de sécurité de l'Onu condamne «avec la plus ferme des résolutions» le tir de missile du 29 novembre et souligne sous forme d'ultimatum que la Corée de Nord «n'effectuera plus de tirs avec l'utilisation de la technologie des missiles balistiques, d'essais nucléaires et toute autre provocation.»

En outre, il est désormais interdit d'exporter en Corée du Nord certains minéraux, produits chimiques et alimentaires, ainsi que certains équipements électriques.

Tous les pays sont autorisés à arraisonner et fouiller les navires en provenance des ports nord-coréens. Les Etats-Unis ont proposé d'imposer des sanctions à 19 citoyens nord-coréens et à la Défense nationale nord-coréenne.

A l'issue du vote, Koro Bessho, représentant permanent du Japon auprès de l'Onu, a déclaré que les 15 membres du Conseil de sécurité avaient tous voté pour l'adoption du projet de résolution.

Le projet de résolution élaboré par les États-Unis est le quatrième depuis le début de l'année et le troisième en 12 mois concernant le durcissement des sanctions contre la Corée du Nord.

Lire aussi:

«C'est un mal pour un bien»: un soldat français blessé lors d'une attaque terroriste au Mali témoigne
«La reprise du combat»: des manifestants contre la loi Sécurité globale se réunissent de nouveau à Paris - vidéo
La Chine présente un prototype de train à sustentation magnétique conçu pour rouler à 620 km/h – vidéos
L’OMS se prononce sur une preuve de vaccination exigée des voyageurs
Tags:
sanctions, ONU, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook