International
URL courte
7145
S'abonner

Des chercheurs canadiens ont mené une étude comparative au Royaume-Uni afin de déterminer si les personnes mariées appréciaient plus la vie.

Des chercheurs canadiens ont établi qu'en règle général, les personnes mariées ou vivant en couple avec un partenaire étaient plus satisfaites de leur vie que les solitaires. Les résultats de cette étude menée au Royaume-Uni ont été publiés dans le Journal of Happiness Studies.

Shawn Grover et John F. Helliwell, de l'École d'économie de Vancouver, ont analysé deux bases de données sur l'état psychique et moral des habitants du Royaume-Uni. La première base, la British Household Panel Survey, renferme des données sur la situation familiale de 30.000 Britannique et sur leur attitude subjective envers leur statut. La deuxième base, l'UK APS, renferme des données similaires sur 350.000 autres Britanniques.

L'examen de ces deux bases de données a permis aux chercheurs de constater un haut niveau de joie de vivre chez les personnes mariées. Selon l'étude, bien que progressivement l'effet positif du mariage disparaisse, les Britanniques mariés sont, de toute façon, plus heureux que leurs compatriotes solitaires. Les chercheurs ont également découvert un fait intéressant: un haut niveau de joie de vivre est une condition d'un mariage réussi.

Des études précédentes ont démontré que dans l'âge avancé la solitude pouvait conduire à la démence et que l'isolement social pouvait causer de la cardiopathie ischémique.

Lire aussi:

Des policiers sud-africains emprisonnent un badaud pour cacher l’évasion d’un détenu
Frégates FREMM: touché-coulé de Fincantieri sur Naval Group au Maroc?
La France visée par des attaques plus graves que celles de Pegasus, selon les autorités
Covid-19: Qui sont les 16% de Français opposés au vaccin
Tags:
solitude, étude, mariage, John F. Helliwell, Shawn Grover, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook