Ecoutez Radio Sputnik
    Lancement de la frégate Amiral Gorchkov

    Frégate russe escortée: l’état de la Royal Navy dans le viseur des lecteurs occidentaux

    © Sputnik . Maxim Yarvinen
    International
    URL courte
    17621

    «Surpris que la marine britannique ait des navires en fonctionnement»: pendant trois jours, la frégate russe Amiral Gorchkov a été escortée par la marine britannique dans les eaux territoriales du Royaume-Uni. Les lecteurs des médias occidentaux ont vivement réagit, affirmant qu’«avec une telle flotte, les Russes étaient leur dernier problème».

    La frégate britannique HMS St Albans a escorté la frégate russe Amiral Gorchkov qui passait le long des eaux territoriales britanniques en mer du Nord, selon la Royal Navy.

    Les principaux médias britanniques, notamment The Independent, The Daily Mail et The Guardian, ont couvert cet événement. Les lecteurs des publications ont activement partagé leurs opinions dans la section des commentaires de ces journaux.

    Certains utilisateurs ont noté que le navire russe avait le droit d'être dans les eaux internationales.

    «Un faux propagandiste: le navire russe a navigué dans les eaux internationales, et les russophobes du Parti conservateur parlent d'un acte d'agression. Pas besoin d'être fan de Poutine pour admettre que c'est stupide. Les dépenses militaires américaines sont neuf fois plus élevées qu'en Russie. Qui est la véritable menace à la paix mondiale?», a écrit un utilisateur sous le pseudo noli illegitimi carborundum.

    De nombreux commentateurs ont attiré l'attention sur les propos du ministre britannique de la Défense, Gavin Williamson, qui a déclaré qu'il «n'hésiterait pas à protéger les eaux britanniques et ne tolérerait aucune forme d'agression».

    «Les Russes ne sont pas un problème. Pourquoi ne pas envoyer ces menaces à ceux qui représentent une réelle menace pour les Britanniques?», se demande thornaby.

    «Surpris que la marine britannique ait des navires en fonctionnement. Avec une telle flotte, les Russes sont notre dernier problème», note TrollsExterminator.

    «Quoi? Nous avons donc un navire à flot, celui-ci sera bientôt mis au rebut ou vendu à l'Iran», ironise bogsnorkler.

    De nombreux utilisateurs appellent à la paix et à la normalisation des relations entre les pays.

    «Je ne comprends pas pourquoi le Royaume-Uni considère la Russie comme un ennemi. Qu'est-ce que la Russie nous a fait de mal? Le fait que les États-Unis et l'UE sont contre la Russie ne signifie pas que le Royaume-Uni devrait faire de même», déplore runbyidiots.

    «C'est ridicule, les vrais ennemis sont juste à côté, et nous continuons à agresser un ours avec un bâton. Nous devons nous éloigner de la mentalité de la guerre froide», appelle outragerabblerabble.

    Lire aussi:

    La Royal Navy escorte pendant trois jours une frégate russe en mer du Nord
    La Royal Navy escorte une frégate russe en mer du Nord
    Une frégate britannique escorte un croiseur lance-missiles russe dans La Manche
    Tags:
    marine, St Albans (frégate), Admiral Gorchkov (frégate), Royal Navy (Royaume-Uni), mer du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik