Ecoutez Radio Sputnik
    La Maison-Blanche

    Washington et Tel-Aviv auraient conclu un accord secret contre l’Iran

    © AP Photo / Andrew Harnik
    International
    URL courte
    26778

    Lors d’une rencontre à Washington, début décembre, les conseillers à la sécurité américain et israélien auraient signé un mémorandum portant sur la coopération visant à empêcher Téhéran à consolider son influence au Proche-Orient.

    Israël et les États-Unis ont élaboré, lors d'une rencontre secrète à la Maison-Blanche, un programme stratégique conjoint visant à contenir l'Iran, annonce la Dixième chaîne de télévision israélienne.

    Le 12 décembre, selon la chaîne, une délégation de fonctionnaires israéliens de la Défense conduite par le conseiller à la sécurité nationale Meir Ben-Shabbat est arrivée aux États-Unis. Au cours de la visite, ils ont rencontré leurs collègues américains guidés par le conseiller à la sécurité nationale du Président des États-Unis, Herbert McMaster.

    Au bout de deux jours de pourparlers, les États-Unis et Israël auraient signé un Mémorandum de compréhension mutuelle sur le problème iranien. Le document prévoit la création de quatre groupes de travail pour régler plusieurs questions clés relatives au programme nucléaire et balistique iranien et à la livraison d'armes dans la région.

    Le premier groupe s'occuperait d'une «tâche secrète et diplomatique» visant à annuler le programme nucléaire iranien. Le deuxième travaillerait à limiter la présence de l'Iran dans la région, notamment en Syrie et au Liban. Le troisième groupe de travail chercherait à contenir le programme balistique de l'Iran et à limiter les tentatives de livrer les missiles iraniens au Hezbollah. Enfin, le quatrième groupe travaillerait sur l'escalade de la tension dans la région qui pourrait être influencée par l'Iran.

    Des fonctionnaires israéliens de haut rang auraient confirmé à la Dixième chaîne de télévision que Washington et Tel-Aviv avaient abouti à un accord stratégique sur le problème iranien.

    Lire aussi:

    «Le programme balistique iranien n’est pas un moyen d’agression, mais de dissuasion»
    La piste israélienne dans le programme nucléaire iranien?
    Israël contre un accord russo-américain sur la trêve dans le sud de la Syrie
    Tags:
    Meir Ben-Shabbat, Herbert Raymond McMaster, Iran, Israël, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik