Ecoutez Radio Sputnik
    Raqqa, image d'illustration

    «Ces images démentent les déclarations des USA»: vidéo du retrait de Daech de Raqqa

    © REUTERS / Rodi Said
    International
    URL courte
    4016108

    Une vidéo montrant le retrait des djihadistes de Daech de la ville syrienne de Raqqa a été fournie par des représentants des Forces démocratiques syriennes (FDS) à l’agence de vidéo de RT, Ruptly. Comme l’expliquent des experts, cet enregistrement montre encore une fois que les USA n’ont pas entravé le départ des terroristes de la ville.

    «Tourne, tourne!», dit la voix off. Sur l’enregistrement, que des combattants des Forces démocratiques syriennes ont fourni à Ruptly, on voit des cars circuler dans les ruelles poussiéreuses d’une ville déserte et partiellement détruite. Il s’agit, selon ses auteurs, d’une vidéo montrant le retrait de Daech de la ville syrienne de Raqqa. 

    Comme ces combattants des FDS l’ont confié aux journalistes, des extrémistes ont mis le cap sur Deir ez-Zor, mais quelle est leur destination finale, les FDS l’ignorent. 

    «J’ai vu des terroristes de Daech. Ils sont partis à bord de camions et de cars vers Deir ez-Zor. Je ne sais pas où ils sont allés ensuite. Au total, près de 3.000 individus ont fui Raqqa – des terroristes et des membres de leurs familles, un millier d’entre eux étaient blessés», dit dans la vidéo un membre des FDS

    Le deuxième combattant précise que les extrémistes étaient nombreux à quitter la ville, précisant que les FDS «n’avaient pas peur d’eux». 
    Comme l’estiment des experts, l’enregistrement en question est une nouvelle preuve du fait que les Américains n’ont mis aucun obstacle au retrait des terroristes de Daech de Raqqa. 

    «Les extrémistes ont été autorisés à se retirer dans des zones sécurisées, d’où ils vont, probablement, poursuivre leur lutte contre les troupes gouvernementales et leurs alliés», a déclaré à la chaîne Jamal Wakim, professeur dans une université libanaise. 

    Selon ce dernier, «ces images démentent les déclarations des États-Unis sur le lutte contre le terrorisme et fondent les accusations selon lesquelles les États-Unis se servent des extrémistes pour servir leurs intérêts géopolitiques au Proche-Orient».

    Lire aussi:

    Opposition syrienne: «Nous n’agirons pas sous la houlette des USA»
    La victoire stratégique: comment l'armée syrienne a percé le blocus de Deir ez-Zor
    FDS: «Nous pouvons à tout moment entrer dans Deir ez-Zor»
    Tags:
    soutien, retrait, terrorisme, Daech, Forces démocratiques syriennes (FDS), Ruptly, États-Unis, Syrie, Raqqa
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik