International
URL courte
572
S'abonner

La Bulgarie, qui prend la présidence tournante de l'UE le 1er janvier, aspire à jeter des ponts entre l'est et l'ouest de l'Europe, la Turquie et Bruxelles, pour mettre en place des compromis sur plusieurs dossiers brûlants dont la politique migratoire.

Critiqué pour son inefficacité face une corruption endémique, Sofia mise aussi sur sa première présidence du Conseil de l'UE pour améliorer son image. La Bulgarie, entrée dans l'UE en 2007, cherche à convaincre sur son intégration dans l'espace Schengen et, à plus long terme, dans la zone euro.

Contrairement aux pays du groupe de Visegrad (Pologne, République Tchèque, Hongrie et Slovaquie), la Bulgarie ne s'est pas opposée à la politique européenne de relocalisation des réfugiés au sein de l'UE, même si les discours de peur voire de rejet de l'immigration imprègnent la scène politique nationale.

Dans le contexte du Brexit, la réduction probable du budget de l'Union, après 2020, inquiète particulièrement les pays de l'Est, grands bénéficiaires de fonds européens.

La Bulgarieplaide par ailleurs pour une amélioration des relations entre l'UE et la Turquie, avec laquelle son pays partage 259 km de frontière terrestre. Au cœur de ses préoccupations, le maintien «à tout prix» de l'accord migratoire conclu en mars 2016 qui a permis de réduire le flux des demandeurs d'asile du Moyen-Orient vers l'UE, dont la Bulgarie est l'une des portes d'entrée.

Sofia entend également apporter son expertise régionale sur un sujet qui lui tient à cœur: l'intégration européenne de ses voisins des Balkans. Un sommet UE-Balkans est prévu en mai. Parmi les pays issus de l'ex-Yougoslavie et de l'Albanie, seules la Serbie et le Monténégro mènent aujourd'hui des négociations d'adhésion avec l'UE.

La Bulgarie souhaite que l'Union adresse «des signes d'encouragement» à cette région. L'avancée de projets d'infrastructure ferroviaire et routière, ainsi que la baisse des frais de roaming pour la téléphonie entre l'UE et les Balkans auront valeurs d'avancées concrètes.

Lire aussi:

Attentat de Nice: «c’est le début de la guerre civile en France»
Attaque au couteau à Notre-Dame de Nice, trois victimes dont deux égorgées
Un automobiliste fonce sur une foule en Allemagne, un mort et des blessés
L'identité de l'auteur de l'attaque à Notre-Dame de Nice établie
Tags:
présidence, européisme, Union européenne (UE), Bulgarie, Europe
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook