Ecoutez Radio Sputnik
    Jérusalem

    Ramallah voit dans la décision de la Knesset sur Jérusalem «une déclaration de guerre»

    © Sputnik . Igor Mikhalev
    International
    URL courte
    7123

    L’Autorité palestinienne, par son porte-parole officiel, Nabil Abou Roudeina, a catégoriquement rejeté la décision de la Knesset israélienne sur une Jérusalem «une et indivisible», la qualifiant de déclaration de guerre au peuple palestinien.

    L'adoption par la Knesset de la loi sur une Jérusalem «une et indivisible» est une déclaration de guerre aux Palestiniens, a déclaré mardi le porte-parole officiel de la présidence de l'Autorité palestinienne, Nabil Abou Roudeina, dont les propos ont été rapportés par l'agence Wafa.

    «Voter une loi sur une Jérusalem unie est de fait une déclaration de guerre au peuple palestinien, à son identité politique et religieuse», a déclaré Abou Roudeina. Selon lui, Israël «a officiellement annoncé la fin du prétendu processus de paix et a commencé à mettre en pratique sa politique du fait accompli et d'imposition».

    L'une des deux plus grandes factions palestiniennes, le mouvement Hamas, en réponse au vote de la Knesset, a appelé à une résistance accrue contre Israël dans les territoires de Cisjordanie et dans la bande de Gaza. La direction du Hamas estime que de telles décisions israéliennes devraient inciter le Président palestinien Mahmoud Abbas à:

    «cesser tous contacts dans le domaine de la sécurité avec Tel Aviv et à annoncer la fin des accords d'Oslo».

    Les accords d'Oslo, conclus au début des années 1990, entre les parties palestinienne et israélienne impliquent la reconnaissance par Israël de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) en tant que représentant légitime du peuple palestinien et le consentement aux activités de l'Autorité palestinienne dans les territoires occupés. Selon les mêmes accords, les Palestiniens ont reconnu le droit d'Israël à exister dans la paix et la sécurité, ont renoncé au terrorisme et ont pris l'engagement de résoudre le conflit bilatéral par des moyens pacifiques.

    Il y a quelque temps, le parlement israélien a adopté en dernière lecture la loi sur une Jérusalem unique, qui implique le transfert de souveraineté de toutes les parties de cette ville, que Tel Aviv considère comme la «capitale une et indivisible» d'Israël, à l'État hébreu. 80 membres de la Knesset ont voté «oui». De leur côté, les Palestiniens veulent faire de la partie orientale de la ville la capitale de leur État.

    Lire aussi:

    Netanyahou: la paix possible, si les Palestiniens reconnaissent «la réalité» sur Jérusalem
    Transfert de l’ambassade US à Jérusalem: la Palestine rappelle son ambassadeur aux USA
    L’Algérie s’exprime sur l’adoption de la loi israélienne sur «l’État-nation juif»
    Tags:
    décision, déclaration, guerre, Organisation de libération de la Palestine (OLP), Knesset, Hamas, Nabil Abou Roudeina, Mahmoud Abbas, Ramallah, Jérusalem, Tel Aviv, Palestine, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik