International
URL courte
Manifestations en Iran (31)
27237
S'abonner

Donald Trump a exprimé son respect et son soutien aux Iraniens et leur a promis l’aide de Washington au moment opportun. Téhéran a, à son tour, condamné cette approche américaine.

Le Président des États-Unis a exprimé son respect au peuple iranien et lui a promis de le soutenir quand le moment sera venu.

«Respect au peuple iranien qui essaye de se débarrasser de son gouvernement corrompu. Vous verrez un grand soutien des États-Unis au moment opportun», a-t-il écrit sur son compte Twitter.

Auparavant, il s'était félicité des manifestations d'Iraniens qui s'opposaient au «régime iranien cruel et corrompu».

La diplomatie iranienne a de son côté condamné les attaques du chef de l'État américain.

«Il [Trump, ndlr] a récemment décrit le peuple iranien comme une "nation terroriste" et a continué à blesser les sentiments nationaux du peuple iranien à la fois dans le pays et à travers le monde. Il a provoqué sa fureur en adoptant un nom inventé pour désigner le golfe Persique», a déclaré le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères Bahram Qasemi.

Selon lui, une telle approche de Donald Trump suscitera des réactions en faveur des Iraniens dignes partout dans le monde. M.Qasemi a aussi recommandé au locataire de la Maison-Blanche de s'occuper des problèmes intérieurs des États-Unis.

Lundi, Moscou a considéré comme inadmissible une ingérence étrangère dans les affaires intérieures de l'Iran. Ankara et Damas ont partagé cette position.

Des manifestations se déroulent depuis quelques jours dans plusieurs villes iraniennes, dont certaines ont dégénéré et fait des victimes, y compris parmi les représentants des forces de l'ordre. Dimanche, le Président du pays Hassan Rohani a reconnu le droit de la population à manifester, mais a mis en garde contre les violences. S'exprimant sur les causes des manifestations, il a affirmé que la situation avait été en partie engendrée par des problèmes internes, mais aussi par l'incitation venue de l'étranger.

Dossier:
Manifestations en Iran (31)

Lire aussi:

Un «tueur de chiens» vivant dans l’eau découvert sur une plage australienne - photo
Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
Litres d’eau, nourriture: quels produits acheter et stocker en cas de pandémie?
Le nombre de contaminations au coronavirus explose en France
Tags:
soutien, diplomatie, président, protestations, manifestation, ministère iranien des Affaires étrangères, présidence américaine, Hassan Rohani, Bahram Qassemi, Donald Trump, Ankara, Damas, Moscou, Washington, États-Unis, Téhéran, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook