International
URL courte
1353
S'abonner

Le Président moldave Igor Dodon, qui essaie de promouvoir l’idée d’un rapprochement avec la Russie, a de nouveau refusé d’interdire les émissions d’actualités russes.

Le Président Igor Dodon a de nouveau rejeté le projet de loi adopté par le parlement moldave qui interdit la diffusion des émissions d'actualités et d'analyse russes.

«Je réitère ma position à l'égard de la soi-disant "loi anti-propagande". Je considère qu'elle est contraire aux principes de la démocratie et viole directement les droits humains fondamentaux garantis par la Constitution et la Convention européenne des droits de l'homme, à savoir: le droit à la liberté d'expression, la liberté de la presse, etc.», a écrit M. Dodon sur sa page Facebook.

La loi proposée établit la censure, en contradiction à la Constitution, ce qui est inadmissible dans un État de droit, a-t-il ajouté.

Pour ces raisons, il a décidé de demander à la Cour constitutionnelle d'examiner la constitutionnalité des dispositions de cette loi, apprend-on du communiqué.

Le parlement moldave a adopté fin décembre pour la deuxième fois le projet de loi, déjà rejeté par le Président, qui interdit la diffusion d'émissions radio et de télévision au contenu militaire ou politique produit dans les pays n'ayant pas ratifié la Convention européenne sur la télévision transfrontière (que la Russie n'a pas ratifiée). Cela s'appelle «la loi sur la lutte contre la propagande étrangère».

En Moldavie, ancienne république soviétique, le Président fait face à la majorité parlementaire et au gouvernement en insistant sur un rapprochement avec la Russie. Il bloque les initiatives des autorités pro-européennes mais n'est pas soutenu par les députés.

Lire aussi:

Une jeune enlevée et dépouillée par quatre autres femmes à Saint-Étienne
Un drôle de cluster d'une cinquantaine de Chinois positifs au Covid-19 à Roissy
Invité à se rendre en Israël, le roi Mohammed VI aurait posé deux conditions à Netanyahou pour accepter
Tags:
parlement, censure, Igor Dodon, Russie, Moldavie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook