Ecoutez Radio Sputnik
    Des navires de guerre américains participent à des exercices avec la Corée du Sud

    Washington et Séoul renoncent à tenir des exercices militaires pendant les JO 2018

    © REUTERS / U.S. Marine Corps/Cpl. Darien J. Bjornda
    International
    URL courte
    7192

    Donald Trump et Moon Jae-in ont décidé de ne pas organiser d'exercices militaires américano-sud-coréens pendant les Jeux olympiques d'hiver 2018 à Pyeongchang.

    Les États-Unis et la Corée du Sud ont décidé de ne pas organiser d'exercices militaires pendant les Jeux olympiques d'hiver 2018 à Pyeongchang, a annoncé jeudi l'agence sud-coréenne Yonhap.

    «Les manœuvres ne doivent pas se dérouler pendant les Jeux de Pyeongchang», a déclaré le Président américain Donald Trump lors d'un entretien téléphonique avec son homologue sud-coréen Moon Jae-in.

    Selon Yonhap, l'entretien d'une trentaine de minutes a également porté sur le règlement du problème nord-coréen.

    Le ministère russe des Affaires étrangères avait précédemment espéré que les États-Unis et leurs alliés ne mèneraient pas de manœuvres militaires pendant les Jeux olympiques 2018 pour éviter toute provocation.

    Les Jeux olympiques d'hiver 2018 auront lieu du 9 au 25 février en Corée du Sud. Pyeongchang, la ville hôte des Jeux, se trouve à seulement 80 km de la frontière avec la Corée du Nord. Plusieurs pays ont déjà exprimé leur inquiétude concernant la sécurité des athlètes sur fond de situation tendue sur la péninsule de Corée.

    Ces dernières années, la Corée du Nord développe des missiles balistiques intercontinentaux et des ogives nucléaires. Le plus récent tir d'essai d'un missile nord-coréen Hwasong-15 s'est tenu le 29 novembre dernier. Pyongyang a alors déclaré qu'il était désormais en mesure de porter des frappes contre l'ensemble du territoire américain.

    Lire aussi:

    Des artisans ayant travaillé à Notre-Dame déclarent ne pas arriver à comprendre l’incendie
    Un CRS matraque une Gilet jaune à la tête et la laisse inconsciente au sol (vidéo)
    F-22, invincible? Dès 2009, la France en aurait abattu un lors d’un combat simulé (vidéo)
    Tags:
    exercices militaires, JO 2018 de Pyeongchang, agence Yonhap, Pyeongchang, Corée du Nord, Corée du Sud, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik