Ecoutez Radio Sputnik
    Des manifestations en Iran

    Téhéran dévoile le nombre de manifestants dans le pays

    © AFP 2018 Mohammad ALI MARIZAD
    International
    URL courte
    Manifestations en Iran (31)
    3271

    Le ministre iranien de l’Intérieur a révélé le nombre de participants aux manifestations dans son pays. Ils se chiffrent en dizaines de milliers.

    Près de 42.000 personnes ont pris part aux manifestations en Iran, a annoncé le ministre iranien de l'Intérieur Abdolreza Rahmani Fazli.

    «En se fondant sur les données exactes fournies par les organes assumant la responsabilité [de leur authenticité, ndlr], pas plus de 42.000 personnes participent aux manifestations, ce n'est pas beaucoup», a déclaré le ministre cité par l'agence iranienne ISNA.

    De telles manifestations sont naturelles et ont lieu dans tous les pays, a-t-il ajouté.

    Mercredi, le commandant du corps des Gardiens de la révolution islamique Mohammad Ali Jafari a déclaré que les troubles dans le pays s'étaient soldés par un échec pour les manifestants.

    Des manifestations se déroulent depuis le 28 décembre dans plusieurs villes iraniennes, dont certaines ont dégénéré et fait des victimes, y compris parmi les représentants des forces de l'ordre.

    Commentant dimanche la situation dans le pays, le Président iranien Hassan Rohani a souligné que manifester était un droit constitutionnel du peuple, mais a mis en garde contre les violences. Lundi, il a en outre indiqué que les manifestations étaient aussi bien provoquées de l'extérieur que par des problèmes internes.

    Dossier:
    Manifestations en Iran (31)

    Lire aussi:

    Bilan des manifestations en Iran: 25 personnes mortes, 400 interpellées
    La majorité des gens arrêtés lors des manifestations en Iran libérés sous caution
    La Maison-Blanche exige la libération de tous les prisonniers politiques en Iran
    Tags:
    chiffres, ministre, protestations, manifestation, Corps des Gardiens de la révolution islamique, Mohammad Ali Jafari, Hassan Rohani, Téhéran, Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik