International
URL courte
151310
S'abonner

L’Armée syrienne a brisé le siège d’une base militaire encerclée par des groupes armés à Harasta, dans la banlieue est de Damas. L'infanterie et des chars gouvernementaux sont entrés dans son enceinte, a précisé à Sputnik une source présente sur place.

Le siège d'une base militaire encerclée par des groupes armés dans une banlieue de la capitale syrienne, a été percé par l'armée syrienne, selon les informations diffusées par la chaîne de télévision locale Al-Ikhbariya.

​Comme le précisent des médias, des unités d'élite, appuyées par l'aviation russe, ont réussi à briser le blocus et à libérer quelque 200 soldats syriens. 

Une source renseignée a confirmé à Sputnik l'information sur la percée du siège, précisant que des chars et l'infanterie gouvernementales étaient entrés dans l'enceinte de la base en question. En outre, les troupes gouvernementales ont libéré des minoteries situées près de la base.

Des radicaux armés ont tenté à plusieurs reprises de s'emparer de cette direction de blindés à Harasta. Dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier, ils ont à nouveau violé le cessez-le-feu dans la zone de désescalade et ont lancé une offensive, coupant toutes les voies d'accès à cette base militaire de la Ghouta orientale.

Lire aussi:

Un chien abandonné et attaché à une cage avec ses chiots retrouvé sur la route – photos
Un astéroïde géant fonce vers la Terre, un chercheur indique quelles peuvent en être les conséquences
La femme de Kobe Bryant a échappé à la mort grâce à cet accord passé avec son époux
Tags:
blocus, aviation, armée, Ahrar al-Sham (Libres du Sham), Ghouta orientale, Harasta, Damas, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik