International
URL courte
11230
S'abonner

Le célèbre musicien Moby a avoué avoir été prié par la CIA de publier des informations sur la prétendue ingérence russe dans les élections américaines de 2016.

Le musicien américain Richard Hall, connu sous le nom de scène Moby, a raconté avoir été contacté par des agents de la CIA qui l'ont prié de diffuser les informations sur les prétendus liens entre Donald Trump et les autorités russes.

«Ils m'ont remis certaines informations et m'ont dit que mon audience dépassait largement celle dont ils disposaient, et m'ont demandé si je pouvais publier certaines données», a raconté le musicien dans une interview à la radio WFPK diffusée par le présentateur Kyle Meredith.

Selon Moby, les collaborateurs du service secrets étaient convaincus que Donald Trump était un «agent russe».

Le musicien n'a pas montré de sympathie envers l'actuel locataire de la Maison-Blanche.

Moscou ne cesse de répéter que les accusations de Washington à propos de la prétendue ingérence russe dans les élections américaines de 2016 sont dénuées de tout fondement. Pour sa part, Donald Trump a à plusieurs reprises démenti tout lien avec Moscou et les intérêts russes, qualifiant les rapports à ce sujet de «mensonges absolus».

Lire aussi:

«Je ne suis pas un tueur»: le Premier ministre slovaque refuse le renvoi du vaccin russe Spoutnik V
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Sans commentaire: Moscou ne se prononce pas sur une supposée expulsion mutuelle de diplomates avec Paris
Nouvelle nuit de violences urbaines en banlieue lyonnaise, plus d’une dizaine de voitures incendiées – images
Tags:
CIA, Moby, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook