Ecoutez Radio Sputnik
    Un bouton rouge

    «Que fait ce bouton?»: la twittosphère trolle la fausse alerte à Hawaï

    CC BY-SA 2.0 / Flickr
    International
    URL courte
    850

    Après avoir appris que la terrifiante alerte d’un missile visant Hawaï diffusée par les services d'urgence était le fait d'un employé ayant «poussé le mauvais bouton», les réseaux sociaux se sont lancés dans une quête impitoyable dans le but de troller les fonctionnaires du gouvernement local et de montrer l'absurdité de toute la situation.

    «CE N'EST PAS UN EXERCICE», lisait-on samedi sur un message d'alerte envoyé par les autorités d'État américain de Hawaï. Cette alerte d'urgence prévenant d'un missile nucléaire en provenance de la Corée du Nord a mis en panique les Hawaïens, nombreux étant ceux qui ont envoyé des messages d'adieu et ont tenté désespérément de survivre aux armes nucléaires nord-coréennes fantômes.

    Le gouverneur de l'État américain d'Hawaï, David Ige, a mis des points sur les «i» sur la situation concernant la fausse alerte: «Un employé s'est trompé en appuyant sur un mauvais bouton.»

    Cependant, les efforts du gouverneur ont transformé la terreur et le choc du public en colère contre l'incroyable incompétence du gouvernement.

    Mais les trolls de Twitter, professionnels et amateurs, ont vu le fiasco comme une opportunité parfaite pour exercer leur métier.

    Kim Jong-un: «J'ai un bouton nucléaire sur mon bureau!»

    Donald Trump: «J'ai un bouton beaucoup plus grand et puissant que le sien, et mon bouton marche!!»

    Gouverneur d'Hawaï: «Tenez ma bière!!!»

    «Comment se fait-il que vous puissiez envoyer une alerte d'attaque nucléaire juste en appuyant sur le mauvais bouton? Je dois confirmer trois fois avant de supprimer un email», plaisante un utilisateur répondant au pseudo @aasif.

    Un technicien d'alerte aux missiles à Hawaï — «zut, premier jour de travail. Va, Gerald, tu peux faire ça»

    [met le café sur le bouton d'alerte de lancement nucléaire]

    Le gars qui a poussé par hasard le bouton d'alerte nucléaire dans ce moment

    «Aujourd'hui j'ai compris que si un véritable missile nucléaire frappe Hawaï, je vais probablement mourir comme un imbécile tout en recherchant ce que je devrais faire. C'est dommage que cet événement soit arrivé, mais je suis content d'être en vie», a tweeté @BrevityGames.

    «Pousser le mauvais bouton en émettant un avertissement d'attaque de missiles balistiques, cette chose n'existe pas, c'est une procédure qui nécessite plusieurs confirmations», a écrit @GoldenTalon

    Lire aussi:

    La taille importe: Donald Trump mesure son bouton nucléaire avec celui de Kim Jong-un
    Fausse alerte au missile: les Hawaïens décrivent la terreur vécue
    Savez-vous comment est le bouton nucléaire du Président américain? (photos)
    Tags:
    bouton rouge, bouton, missiles, alerte, Hawaï, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik