Ecoutez Radio Sputnik
    Un télé affichantles photos de Donald Trump et de Kim Jong-un

    «Un vieux sénile» Trump menace l'humanité, selon Pyongyang

    © AFP 2018 JUNG Yeon-Je
    International
    URL courte
    26401

    L'échange de piques entre Pyongyang et Washington continue. Après que Donald Trump a déclaré que son bouton nucléaire était plus gros que celui de Kim Jong-un, le journal Rodong Sinmun, organe officiel du Parti du travail nord-coréen, a évoqué chez le Président américain des troubles mentaux qui mettent en danger la sécurité mondiale.

    Pyongyang a de nouveau violemment critiqué Donald Trump en évoquant sa santé mentale et les risques nucléaires auxquelles il expose l'humanité.

    «Partout dans le monde des gens sont inquiets par le fait que l'état psychique de Donald Trump, qui a accès au bouton nucléaire, s'aggrave de jour en jour. En fait, si un vieux sénile comme Trump reste à sa place, il est difficile d'imaginer la catastrophe que cela pourrait provoquer», écrit le quotidien.

    Le quotidien appelle Washington à agir «prudemment» et l'averti que «le jour, où les USA provoquent la guerre sur la péninsule coréenne, sera le dernier pour les USA».

    Auparavant, lors de ses vœux de Nouvel an, Kim Jong-un a averti qu'il gardait toujours à portée de main un bouton nucléaire, sur lequel il était prêt à appuyer en cas de menace de la part des États-Unis.

    Deux jours après cette déclaration, Donald Trump a écrit sur son Twitter que lui aussi avait à sa disposition un bouton nucléaire dont le taille dépassait celui du leadeur de Corée du Nord.

    Lire aussi:

    Où est le bouton? Une Femen aux seins nus et déguisée en Trump en Ukraine (vidéo)
    Kim Jong-Un, vis-à-vis des USA: «Il y a toujours un bouton nucléaire sur mon bureau»
    Et si Kim Jong-un remplaçait un bouton nucléaire par une bouteille d'un vin mousseux?
    Tags:
    Donald Trump, Kim Jong-un, Corée du Nord, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik