International
URL courte
5321
S'abonner

La France n'accepte pas le principe de l'extraterritorialité auquel les États-Unis adhèrent en appliquant leurs sanctions visant d'autres pays, estime l'ambassadeur de France en Russie, Sylvie Bermann.

Répondant aux questions de journalistes en marge du Forum Gaïdar qui se déroule à Moscou, l'ambassadeur de France, Sylvie Bermann, a souligné que la France n'acceptait pas le caractère extraterritorial des sanctions des États-Unis.

La diplomate a également ajouté que les intérêts des Européens, en général, et de la France, en particulier, devaient être protégés.

Les États-Unis ont commencé à imposer des sanctions contre la Russie après la réunification de la Crimée avec la Russie en mars 2014. Elles concernent un certain nombre de banques et d'entreprises russes, ainsi que de hauts fonctionnaires. Les sanctions ont été prolongées et étendues à plusieurs reprises. Aujourd'hui, la liste des sanctions américaines comprend 87 noms, 49 sociétés russes, des banques et des organisations.

Lire aussi:

«J’ai fait une bêtise mais elle n’a pas souffert»: l’ex-compagnon de la femme tuée à Alençon se livre
Alexeï Navalny interpellé à son retour en Russie
Un mort et plusieurs blessés après une fusillade dans l’Arizona
Une vingtaine de voyous s’attaquent aux pompiers de la Drôme avec des tirs de mortiers et des pierres
Tags:
sanctions antirusses, Sylvie Bermann, France, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook