Ecoutez Radio Sputnik
    iPhone

    Pourquoi la Maison-Blanche ne répond-elle plus au téléphone?

    © Sputnik. Valeriy Melnikov
    International
    URL courte
    680

    «Une voix féminine méconnaissable explique poliment que le gouvernement est fermé parce que les démocrates le retiennent "en otage"»: à court d’argent, les employés de la Maison-Blanche du service de relations publiques ont tout simplement cessé de répondre aux appels téléphoniques des citoyens.

    Le gouvernement américain se retrouve officiellement dans une situation de shutdown, ou tout simplement à court d'argent.

    Dans ce contexte, le service de relations publiques de la Maison-Blanche a cessé de répondre aux appels téléphoniques des citoyens, relate le portail informatique Mashabale.

    Le personnel du bureau a ainsi remplacé l'enregistrement du répondeur de sorte que maintenant «une voix féminine méconnaissable explique poliment que le gouvernement est fermé parce que les démocrates le retiennent "en otage"».

    «Malheureusement, nous ne pouvons pas répondre à votre appel aujourd'hui parce que les démocrates du Congrès retiennent le financement gouvernemental — y compris le financement de nos troupes et d'autres priorités de sécurité nationale — en otage d'un débat sur l'immigration sans rapport», selon l'enregistrement.

    Samedi 20 janvier, le gouvernement fédéral américain a suspendu son fonctionnement suite à l'échec de l'administration Trump de persuader les sénateurs démocrates d'adopter une proposition de loi visant à prolonger le financement du gouvernement fédéral jusqu'au 16 février.

    Depuis 1978, le gouvernement fédéral suspend son fonctionnement pour la 18e fois. Le dernier shutdown avait eu lieu en 2013, quand les sénateurs républicains s'étaient opposés à la réforme de la santé publique des démocrates.

    Lire aussi:

    No money, no honey: les conséquences du shutdown qui paralysent les USA
    Absence de compromis budgétaire: Washington forcé de fermer en partie ses administrations
    La statue de la Liberté fermée aux touristes
    Tags:
    gouvernement, téléphone fixe, appel, Washington, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik