Ecoutez Radio Sputnik
    Bachar el-Assad

    Afrine: l’opération turque est liée à la politique de soutien aux terroristes, selon Assad

    © Sputnik . Mikhail Klimentiev
    International
    URL courte
    Opération turque «Rameau d’olivier» contre les Kurdes à Afrine (114)
    36756

    L'offensive lancée par l'armée turque contre les Kurdes d'Afrine s'explique par le soutien qu'apporte Ankara aux terroristes, selon le dirigeant syrien Bachar el-Assad.

    Le Président syrien a déclaré que l'agression turque contre la ville d'Afrine était liée à la politique que mène Ankara depuis le début de la crise en Syrie, à savoir celle d'un appui aux extrémistes, indique l'agence SANA.

    «L'offensive brutale de la Turquie contre la ville syrienne d'Afrine s'inscrit dans la politique menée par le régime turc depuis le premier jour de la crise syrienne. Elle consiste essentiellement à soutenir le terrorisme et les groupes terroristes connus sous des noms divers», a fustigé Bachar el-Assad lors d'une réunion avec une délégation du conseil iranien sur la communication stratégique extérieure.

    Ankara a annoncé samedi le lancement de l'opération Rameau d'olivier contre les groupes armés kurdes dans la zone d'Afrine, dans le nord de la Syrie. Les Unités de protection du peuple (YPG) et le Parti de l'union démocratique (PYD) sont considérés par la Turquie comme une branche syrienne du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), interdite dans le pays anatolien.

    Selon l'état-major interarmées de la Turquie, des militaires turcs ont frappé 108 cibles, sur les 113 prévues. Une source au sein du conseil du canton d'Afrine a annoncé à Sputnik que 10 civils, dont deux enfants, avaient été blessés dans les attaques aériennes turques.

    Moscou a exprimé ses préoccupations face à la situation dans la zone d'Afrine et a appelé les parties en conflit à faire preuve de retenue réciproque. Le ministère syrien des Affaires étrangères a condamné résolument l'opération.

    Dossier:
    Opération turque «Rameau d’olivier» contre les Kurdes à Afrine (114)

    Lire aussi:

    Damas condamne résolument l'agression turque contre la ville d'Afrine
    Les premières frappes turques des positions kurdes à Afrine (vidéo)
    La police utilise du gaz poivre pour disperser une manifestation pro-kurde à Ankara
    Tags:
    soutien, politique, opération militaire, terrorisme, Rameau d'olivier, Bachar el-Assad, Afrine (Syrie), Ankara, Turquie, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik