Ecoutez Radio Sputnik
    Le drapeau américain

    No money, no honey: les conséquences du shutdown qui paralysent les USA

    © REUTERS / Andrew Kelly
    International
    URL courte
    18523

    Le gouvernement fédéral américain s’est retrouvé officiellement à court d’argent ce samedi après l’échec des négociations entre républicains et démocrates, et cette situation commence déjà à avoir ses premiers effets: divers établissements fédéraux ont d’ores et déjà suspendu en masse leurs activités.

    Le shutdown américain, provoqué par l'absence d'accord budgétaire entre les républicains et les démocrates, montre déjà ses effets en paralysant les services fédéraux et le travail des fonctionnaires. Voici cinq conséquences du shutdown américain en cours.

    Des militaires privés de leurs émissions préférées

    La chaîne de télévision AFN, qui diffuse des émissions pour les militaires américains déployés à l'étranger, a annoncé la cessation de ses activités en raison de la suspension du travail du gouvernement fédéral.

    «En raison du shutdown, les services d'AFN sont indisponibles», a tweeté la chaîne.

    L'AFN diffuse divers programmes de télévision pour les militaires américains déployés à l'étranger. Cela comprend des matchs de sport, des émissions d'information et des émissions de divertissement.

    La voix des USA inaudible en russe

    Le Département d'État américain ne va pas mettre à jour son compte en russe sur Twitter.

    «En raison du retard dans l'adoption du budget, ce fil ne sera pas mis à jour régulièrement. S'il vous plaît, recherchez des informations supplémentaires dans le compte anglophone», dit le message du Département d'État.

    Dans une blague, certains internautes russes ont lancé une initiative pour aider le Département d'État en créant un porte-monnaie électronique pour collecter des fonds.

    Le symbole de la ville qui ne souhaite plus la bienvenue aux touristes

    À la grande déception des touristes, l'accès à la statue de la Liberté à New York a été fermé en raison de l'absence de compromis au Sénat sur le budget fédéral.

    Des panneaux destinés aux touristes ont été installés sur les quais de Manhattan, avertissant de la fermeture du monument. Une autre curiosité, Ellis Island, est également fermée jusqu'à nouvel ordre. Les deux sites sont gérés par un organisme fédéral, le National Park Service.

    Ce dimanche, il ne reste aux touristes qu'à admirer le symbole de la «Grande pomme» de loin…

    Allo, c'est la Maison-Blanche? Bah…

    À court d'argent, les employés de la Maison-Blanche du service de relations publiques ont tout simplement cessé de répondre aux appels téléphoniques des citoyens.

    En revanche, ceux qui appellent l'administration américaine doivent écouter un intéressant enregistrement du répondeur qui met en vedette les responsables du shutdown.

    «Malheureusement, nous ne pouvons pas répondre à votre appel aujourd'hui parce que les démocrates du Congrès retiennent le financement gouvernemental — y compris le financement de nos troupes et d'autres priorités de sécurité nationale — en otage d'un débat sur l'immigration sans rapport», dit une voix féminine.

    Bureaux fermés — les vacances sans fin?

    De manière générale, la situation de shutdown entraîne une mise à pied temporaire de 800.000 fonctionnaires fédéraux, bien que la présidence n'ait pas voulu indiquer le nombre de fonctionnaires qui se retrouvent en chômage technique, laissant à chaque département le plus de marge possible pour déterminer qui est «indispensable» et qui ne l'est pas.

    La Maison-Blanche a déjà annoncé la suspension de 1.086 fonctionnaires du Bureau exécutif du Président des États-Unis, tandis que 659 autres poursuivront leur activité, car elle est considérée comme très importante.

    De plus, plusieurs parcs et musées nationaux seront fermés et le Bureau de l'alcool, du tabac, des armes à feu et des explosifs cessera provisoirement de délivrer des permis de port d'arme. Certains établissements dans le domaine de finances, de l'armée, de la santé fermeront également leurs portes.

    Toutefois, d'après les médias américains, le prochain tour de négociations au sein du Sénat serait prévu pour le lundi 22 janvier, donc, ces vacances surprises dureront-elles vraiment longtemps? 

    Lire aussi:

    Pourquoi la Maison-Blanche ne répond-elle plus au téléphone?
    La statue de la Liberté fermée aux touristes
    «Shutdown» aux États-Unis: des milliers de fonctionnaires au chômage technique
    Tags:
    fonctionnaires, émissions, Statue de la Liberté, présidence américaine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik