International
URL courte
Opération turque «Rameau d’olivier» contre les Kurdes à Afrine (114)
81813
S'abonner

La ville turque de Reyhanli a fait l'objet d'un nouveau pilonnage depuis le territoire syrien, annonce la chaîne de télévision CNN Turk. C’est la deuxième attaque qu'elle subit depuis le début de la journée de dimanche.

Un quatrième missile a été lancé dimanche sur la ville turque de Reyhanli depuis le territoire syrien, indique la chaîne CNN Turk.

Plus tôt au cours de cette même journée de dimanche, Reyhanli avait été la cible de trois missiles lancés d'Afrine en Syrie. L'armée turque mène une opération militaire contre des formations armées kurdes présentes dans cette région. Une personne était morte et 32 autres avaient été blessées dans l'attaque précédente.

L'état-major turc a annoncé samedi le lancement de l'opération Rameau d'olivier contre des combattants kurdes des Unités de protection du peuple (YPG) et du Parti de l'union démocratique (PYD), mouvements dont Ankara pense qu'ils forment la branche syrienne du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), interdit en Turquie.

Le Président syrien Bachar el-Assad a déclaré que l'agression turque contre la ville d'Afrine était liée à la politique que mène Ankara depuis le début de la crise en Syrie, à savoir celle d'un appui aux extrémistes.

Moscou a exprimé ses préoccupations face à la situation dans la zone d'Afrine et a appelé les parties en conflit à faire preuve de retenue réciproque.

Dossier:
Opération turque «Rameau d’olivier» contre les Kurdes à Afrine (114)

Lire aussi:

Un épidémiologiste de l’Institut Pasteur met en garde la France
Cas de Covid-19 importés d’Algérie: «on donne le bâton pour se faire battre»
Certains gels hydro-alcooliques peuvent cacher un danger mortel
Macron a déjà contredit Castex sur le remaniement, moins de 48 heures après sa nomination
Tags:
frappe de missile, opération militaire, pilonnage, Kurdes, Rameau d'olivier, Parti de l'Union démocratique (PYD) kurde syrien, Unités de protection populaire kurdes (YPG), Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), Bachar el-Assad, Afrine (Syrie), Turquie, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook