Ecoutez Radio Sputnik
    Département d'État américain

    Washington: la Turquie doit limiter l’ampleur de ses opérations

    © Sputnik .
    International
    URL courte
    Opération turque «Rameau d’olivier» contre les Kurdes à Afrine (114)
    21631

    Le secrétaire d'État américain a examiné l'opération militaire lancée par Ankara sur Afrine, en Syrie, avec les ministres des Affaires étrangères de Russie et de Turquie.

    L'opération Rameau d'olivier entamée par la Turquie en Syrie a été évoquée par le secrétaire d'État américain avec les chefs des diplomaties russe et turque, Sergueï Lavrov et Mevlüt Çavuşoğlu.

    «Le secrétaire d'État, Rex Tillerson, a déclaré aujourd'hui que lors de ses entretiens téléphoniques de samedi avec ses homologues russe et turc, les États-Unis avaient exprimé leur sérieuse préoccupation de la situation dans le nord-ouest de la Syrie», a déclaré dans un communiqué la porte-parole du département d'État, Heather Nauert.

    Elle a fait remarquer que Washington reconnaissait le droit de la Turquie à assurer sa sécurité, mais uniquement en prenant des mesures appropriées pour éviter de faire des victimes parmi les civils, souligne le document.

    «Les États-Unis sont préoccupés par les développements dans le nord-ouest de la Syrie, notamment par la situation désastreuse des civils qui sont confrontés à l'escalade des hostilités», poursuit le communiqué.

    Heather Nauert a rappelé que la Turquie était un partenaire important dans la lutte contre Daech. Toutefois, a-t-elle noté, «nous exhortons instamment la Turquie à manifester de la retenue, à tout faire pour que les opérations militaires restent limitées dans le temps et par leur ampleur et pour qu'elles soient scrupuleuses afin d'éviter les victimes parmi les civils».

    «Nous appelons toutes les parties à se concentrer sur l'objectif principal qui est de vaincre Daech. Il est temps pour les grands peuples de travailler ensemble pour garantir la paix et la stabilité en Syrie», a-t-elle ajouté.

    La Turquie a lancé samedi à 17h00 (15h00 heure de Paris) une opération militaire, Rameau d'olivier, contre les formations kurdes à Afrine, en Syrie. Ce dimanche, le Premier ministre turc, Binali Yildirim, a annoncé une opération au sol dans la région d'Afrine. Le gouvernement syrien a résolument condamné l'attaque de la Turquie sur Afrine qui est une partie intégrante de la Syrie.

    Moscou a exprimé ses préoccupations quant à la situation dans la zone d'Afrine et a appelé toutes les parties en conflit à faire preuve de retenue. Le dirigeant syrien Bachar al-Assad a déclaré que l'offensive de l'armée turque contre les Kurdes d'Afrine s'expliquait par le soutien qu'apportait Ankara aux terroristes.

    Dossier:
    Opération turque «Rameau d’olivier» contre les Kurdes à Afrine (114)

    Lire aussi:

    La Turquie déploie des forces spéciales dans le canton syrien d’Afrine
    L’armée turque dresse le bilan de son opération contre les Kurdes à Afrine
    Damas condamne résolument l'agression turque contre la ville d'Afrine
    Tags:
    entretien, Rameau d'olivier, Daech, Heather Nauert, Rex Tillerson, Binali Yildirim, Mevlut Cavusoglu, Bachar el-Assad, Sergueï Lavrov, Afrine (Syrie), Turquie, Syrie, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik