International
URL courte
314
S'abonner

Des milliers d’habitants de la ville de Thessalonique, capitale de la province grecque de Macédoine, ont protesté contre l’utilisation du nom de leur région pour désigner l’Ancienne République Yougoslave de Macédoine.

Quelque 90.000 Grecs sont descendus dans les rues de Thessalonique pour manifester leur opposition à l'utilisation du mot «Macédoine» pour nommer l'Ancienne République Yougoslave de Macédoine. Alors que les premières estimations de la police évoquaient 50.000 participants, par la suite le chiffre a été revu à la hausse.

La décision finale dans le cadre du litige qui oppose la Grèce à la Macédoine sur le nouveau nom à donner à l'ancienne république yougoslave devrait être prise lors d'un référendum national, avait déclaré à son tour le Premier ministre macédonien Zoran Zaev.

Le litige entre Skopje et Athènes sur le nouveau nom à donner à l'Ancienne République Yougoslave de Macédoine dure depuis la désintégration de la Yougoslavie en 1991. La Grèce veut éviter toute confusion entre le nom d'une de ses régions septentrionales et celui de l'ancienne République yougoslave.

En l'absence de tout accord sur cette question, la Grèce bloque l'adhésion de l'Ancienne République Yougoslave de Macédoine à l'Union européenne et à l'Otan.

Lire aussi:

«Le Covid-19 est un coup d’opportunité pour l’oligarchie mondialiste» – vidéo
Un drone-kamikaze russe frappe des radicaux en Syrie – vidéo
Un sexagénaire battu à mort en Gironde, cinq suspects en garde à vue
La vidéo d’un homme poussant une femme dans les escaliers du métro parisien suscite une controverse
Tags:
premier ministre, manifestation, référendum, OTAN, Union européenne (UE), Skopje, Athènes, Macédoine du Nord, Grèce
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook