International
URL courte
529172
S'abonner

L’Agence américaine de logistique de la défense se propose d’étudier l’infrastructure de cinq voisins de la Russie pour rendre leur industrie mieux préparée au fonctionnement dans les conditions de guerre.

RT a pris connaissance d'un document selon lequel l'Agence de logistique de la défense (DLA) des États-Unis avait l'intention d'étudier l'infrastructure de cinq pays européens voisins de la Russie (Biélorussie, Ukraine, Moldavie, Finlande et Pologne) eu égard à sa capacité à fonctionner dans les conditions de l'état de guerre.

Cette étude serait nécessaire au Pentagone pour se faire une idée des réseaux logistiques de livraison de différents produits afin de préparer l'industrie des pays en question au fonctionnement dans les conditions de guerre et de situations d'urgence.

Pentagone: Washington se prépare à la guerre spatiale
© AP Photo / Senior Airman Ian Dudley/Vandenberg Air Force Base
L'objectif final est d'avoir des informations sur les sources régionales et locales d'approvisionnement en eau, vivres, combustibles, médicaments, équipements industriels et vêtements.

Le Pentagone est également intéressé par l'obtention d'informations sur les matériaux de construction et les engins de chantier.

En outre, les rapports doivent renfermer des données sur les capacités de production et de mobilisation locales, ainsi que sur l'infrastructure de transport des pays est-européens, plus particulièrement sur les ports, les voies ferrées, les routes, les aéroports, les ponts et les points de passage par bacs.

Lire aussi:

«Il a tiré quatre balles dans la poitrine d’Asoman»: après qu’on a abattu son chien, elle pense à fuir l’Afghanistan
La Nasa envoie «une carte postale depuis le bout de l'espace» – image
«Scène déchirante»: un chien figé dans de la poix découvert par des enfants en Argentine – images
Des robots-animaux filment la chasse à couper le souffle d’un grand requin blanc – vidéo
Tags:
infrastructure, guerre, Agence américaine de logistique de la défense (DLA), Pentagone, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook