Ecoutez Radio Sputnik
    Terroristes de Daech à Mossoul. Archive

    Lavrov: «Le califat voulu par Daech a échoué»

    © AP Photo / File
    International
    URL courte
    10391

    En dépit de l'effondrement du califat en Syrie, la lutte antiterroriste doit continuer dans le pays où subsistent des poches de résistance djihadiste, estime le chef de la diplomatie russe.

    Syrie: la fin de ce «califat» en stade terminal
    © Sputnik . Service de presse de la présidence syrienne
    Le projet de «califat» de Daech a échoué, mais il reste encore quelques foyers terroristes qu'il faut toujours éliminer, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov lors d'une réunion avec la délégation de la Commission syrienne pour les négociations à Moscou.

    «Grâce en grande partie aux discussions d'Astana, grâce aux accords qui ont été conclus entre la Russie, les États-Unis et la Jordanie sur la zone de désescalade dans le sud, la menace terroriste a diminué. Le califat voulu par Daech a échoué, mais certains foyers de terrorisme doivent encore être anéantis», a indiqué le chef de la diplomatie russe.

    Selon lui, Moscou espère que la promotion du dialogue inter-syrien et le lancement d'un processus durable de négociations sur l'avenir du pays permettront de «conjuguer les efforts de tous les Syriens pour éradiquer définitivement la menace terroriste sur le territoire du pays».

    Plus tôt dans la journée, des combattants extrémistes ont pilonné un quartier situé dans le centre-ville de la capitale syrienne, Damas, faisant cinq morts et huit blessés.

    Lire aussi:

    Lavrov: l’élimination définitive des terroristes de Daech ne tardera plus
    Lavrov: le projet de califat a échoué en Syrie grâce à l’armée syrienne et à la Russie
    Moscou soutient l’idée de Riyad de réunion des trois composantes de l’opposition syrienne
    Tags:
    sécurité, menace terroriste, djihadisme, lutte antiterroriste, Daech, Sergueï Lavrov, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik