International
URL courte
5717116
S'abonner

Les combattants du groupe la Force du Martyr Ahmed al-Abdo, entraînés par des Américains dans un camp près de la localité d’al-Tanf, possédaient des brouilleurs et des émetteurs d’origine européenne ainsi qu’un grand nombre de munitions et de la littérature djihadiste, affirment les militaires russes.

L'armée syrienne a découvert des équipements de combat radio-électroniques d'origine européenne dans l'arsenal des terroristes éliminés près de la ville d'al-Tanf, a annoncé ce vendredi matin le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

«Au cours de l'examen des lieux où ont été éliminé les terroristes, l'armée syrienne a localisé des équipements modernes de lutte radio-électronique de fabrication européenne (des brouilleurs et un poste émetteur), un grand nombre de munitions destinées à des armes d'artillerie ainsi que des livres faisant l'apologie de Daech», indique un communiqué diffusé par le centre.

«Des drapeaux et des emblèmes du groupe d'"opposition" la Force du Martyr Ahmed al-Abdo ont également été découverts dans des voitures», poursuit le centre. L'organisation ajoute par ailleurs que les terroristes de la Force du Martyr Ahmed al-Abdo «sont entraînés dans le camp près de la localité d'Al-Tanf sous la direction des instructeurs des forces des opérations spéciales américaines en tant que «Nouvelle armée syrienne».

La base militaire d'al-Tanf a été construite par le Pentagone en 2016 dans la ville d'al-Tanf, au sud-est de la Syrie à la frontière avec la Jordanie et l'Irak.

Des équipements européenne dans l'arsenal des terroristes
© Sputnik
Des équipements européenne dans l'arsenal des terroristes

Lire aussi:

Une rixe ultraviolente éclate à Gare de Lyon à Paris sous l’œil de passagers médusés – vidéo choc
Armé d’un couteau, il s’avance vers des policiers à Grenoble, l’un d’eux lui tire dessus – vidéo
«Tribunal populaire» d’une star du football algérien qui s’est affichée avec un mannequin
Tags:
Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Al-Tanf, Syrie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook