International
URL courte
6242
S'abonner

La Corée du Nord poursuivra le développement de ses programmes nucléaire et de missiles tant qu'il existe une menace pour sa souveraineté. Cependant, des garanties mutuelles seraient en mesure de «briser ce cercle vicieux», estime le sénateur russe Konstantin Kossatchev.

Le sénateur russe Konstantin Kossatchev a évoqué la crise nord-coréenne et a proposé un moyen d'y mettre un terme.

Tout d'abord, il a déploré qu'«il est très probable que les essais nucléaires et les tirs de missiles nord-coréens se poursuivront aussi longtemps qu'il y aura un risque d'ingérence dans les affaires intérieures de la Corée du Nord».

«L'ingérence dans les affaires intérieures est l'un des outils de politique étrangère le plus souvent utilisé par les USA. La Corée du Nord a surveillé de près les histoires irakienne et libyenne et en tire les conclusions nécessaires», a-t-il poursuivi.

«Il n'est possible de briser ce cercle vicieux que par le biais de garanties mutuelles: d'une part, le renoncement à développer un programme nucléaire, d'autre part, le renoncement aux tentatives d'ingérence dans les affaires intérieures de la Corée du Nord et les garanties du respect de sa souveraineté», a conclu le sénateur russe.

Lire aussi:

La Russie a élaboré un schéma de traitement en cas de forme grave du Covid-19
Didier Raoult: «Il faut que l’exécutif se garde de faire de la médecine à notre place»
Covid-19, en continu: l'UE fait face «à sa plus grande mise à l'épreuve» de son histoire, selon Merkel
Tags:
nucléaire, missiles, Konstantin Kossatchev, Corée du Nord, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook