Ecoutez Radio Sputnik
    Un Lockheed Martin F-35 Lightning II au salon du Bourget

    Disponibilité du F-35 au combat: «autour de 50%» selon le Pentagone

    © Sputnik . Sergueï Mamontov
    International
    URL courte
    21382

    Les efforts visant à améliorer la fiabilité du F-35 de Lockheed Martin Corp. sont «stagnants» à cause de nombreux problèmes, selon le bureau d’essais du Pentagone, cité par Bloomberg.

    Selon Bloomberg, Robert Behler, directeur des tests opérationnels, a indiqué dans un rapport annuel remis aux dirigeants du Pentagone et aux comités du Congrès que la disponibilité de l'avion au combat restait «autour de 50%». Le militaire signale que la situation n'a presque pas changé depuis octobre 2014, malgré l'augmentation du nombre d'avions.

    Il y a eu déjà 31 versions finales du logiciel complexe de l'avion, mais aucune n'est définitive en raison des «lacunes restantes», selon le rapport. Au total, on recense un millier de différentes déficiences du F-35 qui pourraient avoir un impact sur son efficacité au combat.

    Ainsi, le ravitaillement aérien est restreint pour le F-35B des Marines et le modèle F-35C de la Marine. L'affichage du casque du pilote, qui reflète les informations essentielles sur le vol et le ciblage, est erroné. Le système de diagnostic détecte des «défaillances» qui «n'existent pas en réalité ». Des problèmes techniques affectent le tir des missiles air-air AIM-120 et le largage d'armes air-sol.

    Pour mettre fin à sa phase de développement durant depuis 16 ans, l'avion doit passer des tests de combat intenses qui prendront probablement une année et qui sont déjà en retard d'au moins 12 mois.

    Cela étant, la Défense américaine se propose d'accélérer la production du F-35 bien que les déficiences dévoilées à l'étape actuelle des essais ne soient pas encore corrigées, selon Bloomberg.

    Le F-35 Lightning II (également connu sous le nom générique de F-35 Joint Strike Fighter ou F-35 JSF) est un avion furtif multirôle conçu par le Pentagone et développé depuis 1996 par Lockheed Martin, avec comme principaux partenaires Northrop Grumman et BAE Systems.

    Le programme a coûté aux États-Unis environ 1.500 milliards de dollars. L'avion a été régulièrement critiqué, plus particulièrement par Donald Trump.

    Lire aussi:

    Confronté au Su-35 russe, le F-35 américain éviterait-il de combattre?
    Les combats en Syrie ont fait ricochet sur le tout nouveau chasseur américain F-35
    F-35 vs Su-35: à qui la victoire?
    Tags:
    panne, F-35 Lightning II, Pentagone, Robert Behler
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik