International
URL courte
250
S'abonner

L'Afghanistan a réussi à interpeller en une semaine 195 terroristes, ainsi que cinq personnes soupçonnées d'avoir organisé l'explosion à l'hôtel Intercontinental de Kaboul.

Mohammad Masoom Stanekzai, à la tête de la Direction nationale de sécurité de l'Afghanistan, a déclaré lors d'une conférence de presse des chefs des structures de force du pays que presque 200 terroristes avaient été interpellés au cours de la dernière semaine, a annoncé ce dimanche la chaîne afghane TOLO News.

«195 terroristes, y compris des Tadjiks et des Ouïgours, ont été arrêtés en une semaine», a-t-il indiqué, cité par la chaîne.

Mohammad Masoom Stanekzai a également annoncé l'arrestation de cinq personnes soupçonnées d'avoir organisé l'explosion à l'hôtel Intercontinental de Kaboul, le 20 janvier dernier. Toutefois, l'un des suspects a réussi à fuir à l'étranger ou existe tout un réseau de madrasa, de refuges pour les terroristes et de camps d'entraînements, a-t-il indiqué. Il a accusé les prêcheurs radicaux pakistanais d'attiser la violence en Afghanistan et a évoqué l'existence d'un camp de formation de kamikazes dans la ville pakistanaise de Kuchlak, à la frontière avec l'Afghanistan.

Le ministre afghan de l'Intérieur, Wais Barmak, a pour sa part noté que dans l'attentat de samedi dernier, les terroristes s'étaient servis de deux ambulances et non d'une seule comme annoncé auparavant: l'un des véhicules était chargé d'explosifs, tandis que le second l'accompagnait. Il a rappelé que 30 policiers avaient été blessés et plusieurs autres tués dans l'attentat de Kaboul.

Tariq Shah Bahrami, ministre par intérim de la Défense de l'Afghanistan, avait précédemment déclaré que 100 terroristes avaient été tués au cours des dernières 48 heures.

La capitale afghane a vécu en l'espace d'une semaine deux attentats meurtriers. Samedi 27 janvier, une explosion s'est produite dans le quartier Wazir Akbar Khan, où se trouvent des ambassades étrangères et des bâtiments officiels. Au moins 103 personnes ont été tuées et 235 autres blessées. Le 20 janvier, c'est l'hôtel Intercontinental de Kaboul qui avait été le théâtre d'un drame ayant fait 43 victimes. Les deux attentats ont été revendiqués par les Talibans.

Lire aussi:

Un chien du Raid poignardé par un forcené lors d’une intervention dans les Yvelines
Pfizer va réduire temporairement ses livraisons de vaccin en Europe
Assaut du Capitole: «Donald Trump et ses supporters sont tombés dans un piège»
Le licenciement «secret» de Jérôme Salomon de l’Institut Pasteur en 2012 refait surface
Tags:
talibans, attentat, TOLO News, Pakistan, Kaboul, Afghanistan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook