International
URL courte
521786
S'abonner

Le ministère israélien des Affaires étrangères a réclamé l’ajournement de la visite d’un officiel polonais pour un délai indéterminé. Cette mesure serait une riposte à l’adoption par le Sénat polonais d’une nouvelle loi, qualifiée par Benjamin Netanyahou de «négationnisme de la Shoah».

Tel Aviv a pris la décision d'annuler la prochaine visite du chef du Bureau de la sécurité nationale polonais, Pawel Soloch, suite à l'adoption par le Sénat polonais de la loi sur la Shoah, fait savoir le journal Time of Israel.

«À la lumière de l'adoption par le Sénat polonais de la loi [sur la Shoah], Tel Aviv demande de remettre la visite du chef du Bureau de la sécurité nationale en Israël», lit-on dans le communiqué du ministère israélien des Affaires étrangères qui n'a toutefois pas précisé le délai de cet ajournement.

Le déplacement de Pawel Soloch en Israël, lors duquel il entendait visiter le mémorial de Yad Vashem construit en mémoire des victimes de la Shoah, devait avoir lieu du 4 au 7 février.

La chambre haute du Parlement polonais a voté le 26 janvier le projet de la loi prévoyant des amendes et des peines de prison pour les personnes coupables «d'attribuer à la nation ou à l'État polonais, de façon publique et en dépit des faits, la responsabilité ou la coresponsabilité des crimes nazis commis par le Troisième Reich allemand […], de crimes de guerre ou d'autres crimes contre la paix et l'humanité». Cette mesure vise, entre autres, à lutter contre l'emploi erroné de l'expression «camps de la mort polonais» pour désigner des camps qui existaient sur le territoire polonais lors de l'occupation nazie. Désormais, cette loi doit être signée par le Président Andrzej Duda.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a qualifié cette initiative de «négationnisme de la Shoah». Tel Aviv estime également que la nouvelle loi polonaise constitue une tentative de réhabiliter les coupables pour les crimes nazis.

Lire aussi:

Une nouvelle vidéo montre ce qui se passe juste avant la mort de George Floyd
Un drone filme une foule détruire une colonne entière de voitures de police à Philadelphie – vidéo
La taxe qui avait provoqué le mouvement des Gilets jaunes remise sur la table par un conseiller de Macron
Un camion force son passage parmi des manifestants à Minneapolis prêts à lyncher le conducteur – vidéos
Tags:
loi, Holocauste, Benjamin Netanyahu, Israël, Pologne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook