International
URL courte
4811119
S'abonner

Les États-Unis pourraient utiliser leurs armes nucléaires dans des «circonstances d'urgence», y compris dans le cas d'une attaque non nucléaire contre eux ou leurs alliés, a déclaré vendredi le vice-ministre américain à la Défense, Patrick Shanahan.

L'administration américaine n'exclut pas l'utilisation d'armes atomiques dans le cas d'une attaque non nucléaire contre les États-Unis, a indiqué vendredi le vice-ministre américain à la Défense, Patrick Shanahan, commentant la nouvelle doctrine nucléaire américaine.

«La doctrine nucléaire dispose que les États-Unis peuvent envisager l'utilisation d'armes nucléaires dans des circonstances d'urgence pour protéger leurs intérêts vitaux, ainsi que des alliés et des partenaires», a déclaré M.Shanahan.

Il a également souligné que la doctrine en question clarifiait «l'ancienne politique, selon laquelle des circonstances d'urgence pouvaient impliquer des attaques stratégiques non nucléaires à grande échelle».

Le 2 février, le Pentagone a rendu publique sa doctrine nationale baptisée Posture nucléaire.

Lire aussi:

«D’autres vaccins sont plus efficaces» qu’AstraZeneca: un début de revirement pour Macron?
Des policiers de plusieurs départements de France attaqués dans la nuit de samedi à dimanche
«Chasseurs de nuit», «crocodiles» et «cygne blanc»: les surprises du défilé aérien militaire à Moscou – images
Où est la France dans la liste des pays européens avec la plus grande part de leur population vaccinée?
Tags:
armes nucléaires, Pentagone, Patrick Shanahan, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook