Ecoutez Radio Sputnik
    Shinzo Abe

    Tokyo cherche-t-il à convaincre Washington et Séoul à remuscler les exercices militaires?

    © REUTERS/ Toru Hanai
    International
    URL courte
    5114

    Cherchant à contenir la menace nord-coréenne, Tokyo envisagerait de demander à Washington et Séoul de reprendre au niveau précédent les manœuvres militaires conjointes, après une pause liée au réchauffement intercoréen.

    Le Premier ministre japonais Shinzo Abe souhaiterait demander aux États-Unis et à la Corée du Sud la reprise à l'échelle précédente des exercices militaires conjoints après les JO de Pyeongchang. Il souhaiterait soulever la question lors de ses pourparlers avec le vice-Président des États-Unis, Michael Pence, les 8 et 9 février à Tokyo, relate l'agence Kyodo, citant ses sources.

    Selon Tokyo, les exercices de grande envergure représentent un instrument de pression sur la Corée du Nord, et doivent donc être relancés. MM Abe et Pence envisagent de transmettre ce point de vue au Président sud-coréen Moon Jae-in lors d'une rencontre à Pyeongchang.

    La Corée du Sud et les États-Unis ont reporté les exercices conjoints annuels suite au récent réchauffement des relations entre Pyongyang et Séoul. D'après des experts, leur relance à l'échelle précédente pourrait provoquer de nouveaux essais de missiles nord-coréens.

    Tags:
    exercices, Moon Jae-in, Mike Pence, Shinzo Abe, Corée du Nord, Corée du Sud, Japon, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik