Ecoutez Radio Sputnik
    Un Su-25 (Archives)

    Avion russe abattu: où s’approvisionnent les terroristes?

    © Sputnik . Vadim Grishankin
    International
    URL courte
    14495

    La destruction d’un Su-25 russe en Syrie par des terroristes soulève la question de la source d’approvisionnement des djihadistes en missiles sol-air portatifs, selon le Washington Post, qui signale que les États-Unis ont rejeté toute implication dans leur fourniture aux groupes syriens.

    Une ancienne filiale syrienne d'Al-Qaïda a revendiqué samedi l'attentat contre un avion de combat russe dans le nord de la Syrie, utilisant apparemment un missile sol-air pour cibler l'aéronef, écrit le Washington Post.

    Le ministère russe de la Défense a indiqué que le pilote a été tué après avoir réussi à s'éjecter et avoir engagé un échange de tirs avec les terroristes sur le terrain. Le ministère a ajouté qu'il coopérait avec la Turquie pour pouvoir rapatrier le corps du pilote.

    Hayat Tahrir al-Cham, l'organisation terroriste qui s'est publiquement séparée d'Al-Qaïda l'année dernière, a déclaré avoir utilisé une arme à épaule pour abattre le chasseur Su-25 alors qu'il volait à basse altitude au-dessus de la ville de Saraqeb.

    Selon le Washington Post, l'incident pourrait soulever des tensions entre la Russie et la Turquie, qui surveillait une «zone de désescalade» dans la province septentrionale d'Idlib dans le cadre d'un accord conclu lors de pourparlers dans la capitale kazakh, Astana.

    «Cela soulève également des questions sur la source d'approvisionnement de ce système sol-air portatif, une arme à épaule que les rebelles syriens ont maintes fois réclamée auprès de leurs soutiens internationaux. Les États-Unis s'y sont fermement opposés, craignant que les armes antiaériennes ne tombent entre les mains des groupes extrémistes du pays», affirme le média.

    La porte-parole du département d'Etat américain, Heather Nauert, a déclaré que toute allégation selon laquelle les Etats-Unis avaient fourni des missiles en Syrie était fausse et a nié que des armes américaines avaient été utilisées pour abattre l'avion russe.

    «Les Etats-Unis n'ont jamais fourni de systèmes de missiles sol-air portatifs à aucun groupe en Syrie, et nous sommes profondément préoccupés par le fait que de telles armes soient utilisées», a-t-elle fait savoir.

    Peu après l'incident impliquant l'avion russe, Moscou a annoncé avoir abattu plus de 30 djihadistes. Sans entrer dans les détails, le ministère russe de la Défense a déclaré que les terroristes avaient été frappés avec «une arme de haute précision».

    Les militaires syriens sont en train d'intervenir dans la zone où ont été précédemment éliminés les terroristes qui avaient abattu le Su-25 samedi à Idlib, annonce le député russe Viktor Vodolatsky.

    «Les forces spéciales syriennes interviennent actuellement à l'endroit où des unités armées d'un système de défense antiaérienne portatif avaient été éliminée par les Forces aérospatiales russes», a-t-il dit.

    M.Vodolatsky a également ajouté que si les militaires parviennent à retrouver des éléments de ce système de défense antiaérienne portatif, il sera possible de retracer sa provenance grâce aux numéros de série et de comprendre comment il a été acheminé à Idlib.

    Lire aussi:

    Un Boeing de Kuwait Airways emboutit une passerelle dans l’aéroport de Nice (vidéo)
    Le drone US abattu par l'Iran a effectivement violé sa frontière, selon la Défense russe
    Deux Eurofighter de l'armée allemande entrent en collision, un pilote tué (vidéos)
    Tags:
    missiles sol-air, avion abattu, Hayat Tahrir al-Cham, Saraqib, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik