Ecoutez Radio Sputnik
    Des soldats de Hezbollah

    Mur israélien: un général libanais n’exclut pas le recours à la force militaire

    © Sputnik . Zahraa El-Amir
    International
    URL courte
    10384

    Un général libanais a assuré dans une interview à Sputnik que le Liban s’opposait fermement à la construction du mur initiée récemment par les militaires israéliens à sa frontière, quitte à recourir à tous les moyens disponibles.

    Les militaires israéliens se sont mis à ériger un mur de béton dont la hauteur dépassera des dizaines de mètres à sa frontière avec le Liban, dans les endroits où les combattants du mouvement chiite Hezbollah pourraient pénétrer sur le territoire israélien en cas de conflit militaire.

    Hicham Jaber, expert militaire et général de l'armée libanaise, a affirmé à Sputnik qu'en cas de nécessité, le Liban s'opposerait à la construction du mur par des moyens diplomatiques aussi bien que militaires. «Il ne s'agit pas d'une confrontation avec Israël, mais de la défense de notre territoire», a-t-il expliqué.

    Le général a tenu à souligner qu'Israël se rendait compte du fait que le Liban pouvait se défendre, raison pour laquelle, selon lui, les Israéliens n'ont pas encore déployé leurs plateformes dans les zones côtières litigieuses riches en pétrole et en gaz naturel.

    «Israël craint les missiles du Hezbollah, susceptibles d'anéantir de tels sites en cas de nécessité», a-t-il relevé.

    Le général a ajouté que le Liban «pouvait élargir la coopération militaire avec la Russie, qui lui propose depuis longtemps son aide dans le domaine».

    «Le Liban peut ouvrir ses aéroports et bases navales aux avions et navires russes. Un ambassadeur militaire libanais travaille à Moscou, des officiers libanais suivent une formation professionnelle en Russie. Il est donc naturel de développer la coopération militaire entre les deux pays», a-t-il souligné.

    En visite à Moscou en septembre dernier, le Premier ministre libanais, Saad Hariri, avait rencontré le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, pour évoquer notamment l'achat d'armes russes par Beyrouth.

    Lire aussi:

    «Cauchemar d’Israël»: le renforcement de l'influence du Hezbollah au Liban alarme Tel Aviv
    L’armée libanaise appelée à une «disponibilité totale» face à la «menace israélienne»
    En visite à Moscou, le PM libanais espère parvenir à un accord sur l’achat d’armes russes
    Tags:
    combattant, Hezbollah, Liban, Israël, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik