Ecoutez Radio Sputnik
    Drapeaux de Russie et UE

    Le traitement réservé à la Russie par l’Occident, une «erreur fatale»?

    © Sputnik . Vladimir Sergeev
    International
    URL courte
    10680

    Les pays occidentaux considèrent la Russie comme un État expansif, ce qui constitue une «erreur fatale», estime Gabriele Krone-Schmalz, correspondante de la chaîne allemande ARD, dans une interview accordée au journal suisse Luzerner Zeitung.

    Les tentatives des pays occidentaux visant à s'adresser à la sur un ton supérieur pourraient engendrer de «graves différends», affirme la journaliste allemande Gabriele Krone-Schmalz.

    À son avis, la politique extérieure de la Russie est défensive du point de vue stratégique, son immense territoire étant entouré d'«ennemis potentiels», ce qui la rend plus vulnérable en comparaison avec les États-Unis sur leur continent. La situation, poursuit-elle, est en outre aggravée par l'élargissement rapide de l'Otan vers l'Est.

    Elle a également critiqué certains pays occidentaux pour leur incapacité d'accepter et de respecter la position russe sur la scène internationale.

    Ainsi, elle a estimé que l'Otan ne devrait pas intégrer pour l'instant dans ses rangs la Géorgie et l'Ukraine, et que les pays occidentaux devraient renoncer à leurs projets visant à démocratiser la Russie sur le modèle occidental. Tout cela pourrait selon elle créer des conditions préalables à une réconciliation entre la Russie et l'Occident. 

    Lire aussi:

    The National Interest désigne l'erreur fatale de la politique américaine envers la Russie
    L'Ukraine dans l'Otan: ce n'est pas pour demain, selon Washington
    Erdogan «joue sur les deux tableaux» en Syrie: du culot, du cynisme et du génie
    Tags:
    démocratie, Europe, Occident, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik