Ecoutez Radio Sputnik
    Tel Aviv, image d'illustration

    Israël se félicite de son attaque «la plus importante» contre la DCA syrienne depuis 1982

    © AFP 2018 JACK GUEZ
    International
    URL courte
    23570

    Commentant les événements qui se sont produits samedi à la frontière syro-israélienne, un général de brigade de l’État hébreu a pointé qu’il s’agissait de la plus importante opération d’Israël contre la DCA syrienne depuis 1982.

    L'opération de l'aviation israélienne menée samedi est la confrontation la plus significative contre la défense antiaérienne syrienne de ces 36 dernières années et a été couronnée d'un succès total, a déclaré le chef d'état-major de l'armée de l'air israélienne le général de brigade Tomer Bar, cité par le service de presse de Tsahal.

    Selon ce dernier, la dernière fois que des pilotes israéliens ont lancé des frappes aussi puissantes contre les batteries de défense antiaérienne syriennes remonte à 1982, lors de la campagne menée au Liban contre les groupes armés palestiniens.

    «C'est l'attaque la plus importante contre la défense antiaérienne syrienne depuis l'opération Paix en Galilée [intervention militaire au Liban de 1982, ndlr]… C'est un succès opérationnel complet, tant sur le plan de l'interception d'un drone, que sur celui de la suppression des sources de feu. Ainsi que lors d'actions de représailles ultérieures», a-t-il déclaré.

    Dans la nuit de vendredi à samedi, un drone iranien a été lancé de Syrie et a violé, à en croire l'armée de l'État hébreu, l'espace aérien d'Israël.

    Un hélicoptère de combat l'a intercepté et «en représailles», l'armée de l'air a attaqué des éléments du système de lancement de l'appareil sans pilote. Les avions israéliens ont alors essuyé «de multiples tirs de missiles antiaériens» syriens.

    En ripostant à la première attaque israélienne, la défense antiaérienne syrienne a affirmé avoir touché plusieurs avions de combat israéliens. L'État hébreu a de son côté déclaré que seul un F-16 avait été touché. L'appareil s'est écrasé dans le nord d'Israël. Les pilotes ont dû s'éjecter. Ils ont été emmenés à l'hôpital. L'un d'eux est gravement blessé.

    Lire aussi:

    Le drone iranien abattu par Israël en février était bourré d'explosifs, selon Tsahal
    Les frappes israéliennes en Syrie au menu d'un entretien Poutine-Netanyahou
    Téhéran annonce la fin de «l'ère des frappes courtes impunies»
    Tags:
    défense antiaérienne, opération militaire, aviation, Tomer Bar, Israël, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik