International
URL courte
401498
S'abonner

L'armée syrienne a démontré à Israël qu'elle ne tolérerait plus aucun acte d'agression en y opposant une réponse ferme, a déclaré le secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale iranien.

La récente destruction d'un avion de combat israélien par les forces syriennes témoigne du fait que ces dernières sont déterminées à répondre à toute agression, estime le secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale iranien Ali Shamkhani.

«La nation syrienne a prouvé cette fois-ci qu'elle contrerait tout acte d'agression et que l'époque du hit and run était révolue», a indiqué M.Shamkhani aux journalistes à Téhéran.

Il a en outre démenti les rapports israéliens sur des dommages infligés à des bases iraniennes sur le territoire syrien. Toujours selon lui, la présence iranienne en Syrie revêt un caractère consultatif et non militaire.

Selon l'armée israélienne, un drone attribué à l'Iran a pénétré dans l'espace aérien israélien où il a été abattu. En représailles à cette «violation très sévère de la souveraineté», l'aviation israélienne a attaqué la base «iranienne» en Syrie d'où était parti le drone, selon le porte-parole de Tsahal, Jonathan Conricus.

Un F-16 israélien impliqué dans l'opération a été touché par un missile tiré à partir de la Syrie avant de s'écraser en territoire israélien. Les deux pilotes, qui se sont éjectés, ont été hospitalisés.

Il s'agirait de la première perte d'un avion par la partie israélienne depuis le début de son intervention dans la crise syrienne. Les forces israéliennes ont ensuite répliqué en lançant des raids contre une douzaine de cibles en Syrie.

Lire aussi:

Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Une voiture a percuté la grille d’entrée de la chancellerie d’Angela Merkel à Berlin - photos, vidéo
Il faut mettre les migrants «dans des avions pour les renvoyer chez eux» plutôt que de les disperser, estime Zemmour
Des lance-roquettes multiples US déployés en Roumanie: «un message» pour la Russie, selon Forbes
Tags:
drone, frappe aérienne, F-16 Fighting Falcon, Armée de Défense d'Israël, Conseil suprême de sécurité nationale de l’Iran, Ali Shamkhani, Israël, Iran, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook