International
URL courte
511384
S'abonner

Les services secrets américains considèrent que l'opposition syrienne n'est plus assez forte pour renverser le Président syrien Bachar el-Assad ou prendre le dessus dans le conflit syrien.

L'opposition syrienne ne peut plus renverser le Président Bachar el-Assad, mais elle fera durer le conflit au moins pendant l'année en cours, a déclaré mardi à Washington Daniel Coats, directeur du renseignement national américain (DNI).

«La révolte de l'opposition syrienne, qui dure depuis sept ans, ne serait plus en mesure de renverser le Président Bachar el-Assad ou compenser le désavantage militaire croissant [par rapport aux forces gouvernementales, ndlr]», a estimé M.Coats dans un rapport intitulé «Évaluation de la menace mondiale par le renseignement américain» et publié par le comité pour le renseignement du Sénat américain.

Selon M.Coats, la guerre en Syrie a basculé en faveur des autorités de Damas, ce qui a permis à l'Iran et à la Russie de renforcer leurs positions dans le pays. Toutefois les rebelles et les membres de Daech «ont probablement assez de ressources pour poursuivre le conflit en Syrie au moins durant l'année 2018».

Lire aussi:

Le Hamas dit avoir lancé des dizaines de roquettes vers Israël, des sirènes retentissent à Tel Aviv - images
Deux ex-espions du KGB et de la DGSE racontent: «Les Gafam sont le service de renseignement le plus puissant au monde»
Moscou publie sa liste des «pays inamicaux» et explique les mesures qui les attendent
La Chine met-elle sur pied une invincible armada? - vidéo
Tags:
opposition, Bureau du directeur du renseignement national (ODNI) américain, Daniel Coats, Bachar el-Assad, Syrie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook